Le film La Tour Sombre prend du retard

EW__INSIDE_TPK_F.JPG

Le premier film adapté de la saga de romans La Tour Sombre de Stephen King prend du retard. La sortie, initialement prévue en février 2017, est repoussée au 28 juillet 2017, à en croire le site officiel de King. [Edit du 17/11/2016 : le distributeur a annoncé que le film sortira en France le 9 août 2017.] Un retard considérable. Bon ou mauvais signe ?

Alors que le tournage est terminé depuis fin juillet, et que des extraits de teaser ont fuité en octobre sur les internets (ne cherchez pas il n’y a plus rien), le retard est vraisemblablement dû à l’exigence que recquiert La Tour Sombre en matière de post production. Selon Entertainment Weekly, les sociétés d’effets spéciaux travaillant sur le film ne pourront pas tenir l’échéance d’une sortie en février. D’ailleurs on s’en doutait puisque les premières images officielles devaient être dévoilées le 30 octobre à l’occasion de l’EW Popfest, festival dont la production a annulé sa présence quelques jours avant. C’est donc a priori une bonne nouvelle, la volonté de prendre son temps pour faire les choses bien est là. Nous aurons droit à une première bande annnonce en décembre 2016.

Le retard sur le film pourrait impacter la sortie de la série La Tour Sombre, prévue en  2018 et présentée comme une suite au premier film. Le début de sa diffusion est prévue au moment de la sortie du film en VOD. Le calendrier complet pourrait être chamboulé.

 

 

EN SAVOIR PLUS SUR L’ADAPTATION DE LA TOUR SOMBRE :

Le premier film est attendu le 28 juillet 2017 aux Etats-Unis (d’abord prévu en février, la sortie a été repoussée). Le tournage a commencé comme prévu en avril 2016 en Afrique du Sud et est maintenant terminé. Si le succès est au rendez-vous, trois films sont prévus (par Sony Pictures). Le premier film sera suivi d’une série (gérée par MRC et Sony) de 10 à 13 épisodes, prévue pour 2018, au moment où le film sera rendu disponible en VOD. Nikolaj Arcel est à la réalisation, aux côtés des producteurs Ron Howard, Brian Grazer, Akiva Goldsman et Erica Huggins.

Leave A Comment