La Tour Sombre : Stephen King réagit suite aux propos racistes à l’encontre d’Idris Elba

la-tour-sombre-adaptation-idris-elba

Cette semaine, Stephen King a officiellement confirmé via son compte Twitter le choix d’Idris Elba pour incarner Roland Deschain, mythique pistolero de sa saga La Tour Sombre, dans l’adaptation qui est en projet.

Une annonce qui a suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux, dont certaines très virulentes eu égard à la couleur de peau d’Idris Elba alors que Roland de Gilead est un personnage décrit comme blanc aux yeux clairs. Des propos parfois insultants, auxquels Stephen King a répondu directement sur sa page Facebook dans un commentaire à sa propre annonce :

stephen-king-idris-elba-roland-pistolero-facebook

« J’avais en tête Eastwood en tant que Roland. J’aimais les Westerns Spaghetti et tous les plans larges de très près sur son visage, particulièrement ceux où il se trouvait seul dans le désert et était couvert de cloques et de coups de soleil. Je me disais alors, « ça c’est mon Roland ». Au fil des années, Roland est devenu une personne plus singulière dans mon esprit. Il n’était plus Eastwood. Il était seulement… Roland.

Pour moi la personnalité est toujours la même. C’est presque un personnage à la Sergio Leone, du type « l’homme sans nom ». Il peut être blanc ou noir, ça ne change rien pour moi. Je pense que cela ouvre beaucoup de possibilités pour la trame de fond. »

Cette histoire de polémique autour de la couleur de peau de Roland et de celui qui devra l’incarner, nous l’avions abordée en janvier, lorsque la rumeur évoquait déjà Idris. Et déjà à ce moment là, Stephen King s’était plié d’un tweet pour exprimer sa pensée :

 

« Pour moi, ce qui compte, ce n’est pas la couleur du Pistolero, mais à quelle vitesse il tire… Et qu’il prenne soin du ka-tet. »

 

Akiva Goldsman, scénariste et producteur, avait également commenté les réactions des plus racistes sceptiques dans une interview pour IGN :

« Je suis très fier de ce choix parce que je pense que c’est un acteur extraordinaire et je ne pourrais être plus heureux qu’il y participe. Je comprends que les gens concernés par les questions dramaturgiques et raciales souhaitent savoir en quoi cela va enrichir l’histoire, et je respecte ça. Mais les trous du cul racistes peuvent aller se faire foutre. »

Enfin, notre avis chez Stephen King France vaut ce qu’il vaut et est indépendant des déclarations de Stephen King, mais va largement en son sens. Au risque de nous répéter : peu importe sa couleur. Idris Elba a le talent et le charisme suffisants pour interpréter un tel personnage, qui est naturellement appelé à évoluer au fil du temps. Après tout, si King avait écrit La Tour Sombre aujourd’hui, qui nous dit qu’il aurait le même physique que nous lui connaissons depuis plus de 40 ans ? Si Roland est décrit comme blanc dans le livre, sa couleur de peau n’influe pas sur l’essence même du caractère : un pistolero solitaire, dur, torturé, violent. Et Stephen King lui même, depuis des années, a toujours défendu que ce qu’il écrit, ce qu’il imagine dans son processus de création, n’a pas vocation à être conservé à la lettre près lors d’une adaptation. Ce qui est fait pour être lu n’est pas forcément fait pour être vu à l’écran tel quel. On ne parle pas d’ « adaptation » pour rien. Sinon, ce serait plutôt une transposition, et encore. Là, on l’ajuste pour un autre public et une autre technique.

Ce ne serait d’ailleurs pas le premier personnage de Stephen King à changer de couleur de peau dans une adaptation : le personnage de Red incarné par Morgan Freeman dans Les Évadés (The Shawshank Redemption) est un irlandais typique dans l’oeuvre de Stephen King (red = rouge, roux donc).

Fin du débat.

Comments
17 Responses to “La Tour Sombre : Stephen King réagit suite aux propos racistes à l’encontre d’Idris Elba”
  1. Alex dit :

    Je suis actuellement en train lire le dernier tome de la Tour Sombre (saga géniale comme tous les livres de SK que j’ai lu).
    Qu’un acteur noir ait été choisi pour jouer Roland ne me pose aucun problème. Par contre je me pose plus de question sur la couleur des yeux qui a quand même une importance dans l’histoire notamment pour Mordred et souligner la nature de tueur de sans-froid du pistolero.

    Enfin bref on verra bien, en tout cas j’ai hâte de voir cette adaptation !

  2. Rudi dit :

    Pour ma part je suis doublement sceptique (rassurez vous, ça aurait été tout autant le cas s’il s’agissait d’un personnage noir joué par un acteur blanc). D’abord parce que j’aurais du mal à reconnaitre le Roland que j’avais imaginé (forcément), et ensuite parce que cela a une importance dans la fidélité de l’histoire.

    Autre chose : je n’ai pas l’impression que le réalisateur aie fait de bons films (à mon goût).

    Bref, grand fan de la saga, je crains le pire et du coup je n’attends pas grand chose de cette adaptation.
    Au moins je ne serai pas déçu !

  3. TOM dit :

    fan de cette saga, et bien que n’étant pas raciste, je ne vois pas comment un noir peu intégrer le rôle de Roland Deschain de Gilead étant donné que le pistolero ai les yeux bleu, et que sa a selon moi beaucoup d’importance dans l’histoire

  4. Thomas dit :

    Ok, si SK valide, mais… Susannah du coup ? Je ne vois personne en parler. Elle va pas devenir blanche au moins ? Parce que si on parle du ka-tet, faut en parler. Ça fera bizarre, c’est sûr… mais bon.

  5. Annie dit :

    C’est vraiment dommage que le Pistolero change comme ça. Sans racisme aucun ! J’aimais beaucoup Roland avec ses yeux clairs. Il parait que Matthew mcConaughey va faire partie du casting dans la peau de  »l’homme en noir », mais en fait il serait mieux en tant que Pistolero ! (puis on a vu qu’il avait des tripes, dans Interstellar. Après avoir exploré l’espace, il peut partir en quête de la Tour Sombre..! :-)
    Enfin bon, au pire ce sera pas le seul film qui sera foiré par rapport au bouquin…

  6. Kara dit :

    ..si la couleur de peau de l’acteur est le seul critère qui peux en faire un bon ou un mauvais film, c’est qu’il faut avoir une piètre opinion du roman de Stephen King , lire autant de bêtises et de commentaires stupides c’est impressionnant..

  7. Aurel dit :

    Bonsoir,
    Je suis noire, j’adore Idriss Elba, mais étant encore plus fan de Stephen King, je m’attache aux détails et donc cela m’a paru également incohérent que Roland soit noir. Notamment car dans le roman on lit bien que la couleur de peau de Susannah n’est pas commune pour Roland… Mais comme vous le dites si bien, s’agissant d’une adaptation, il faut sortir de sa zone de confort de lecteur qui cherche une retranscription exacte d’une si magifique saga. Donc, à suivre.

  8. solroum dit :

    Pour ma part , je me pose la question :pourquoi??
    Roland est blanc dans le roman , pourquoi mettre quelqu un de couleur
    Et je pense sincèrement que l inverse ( un héros de couleur dans un roman qui se retrouve blanc dans une série ) ferait un tollé général .Alors oui pourquoi ??
    pour moi c est de l hypocrisie , pur et simple , comme ça il y a un « quota « ou l histoire de faire le buzz que je trouve malsain ..
    et Susannah il vont faire comment ( asiatique peu êtres …)
    La tour sombre et mon roman préféré et oui , ça m énerve que Roland soit black , point bar .
    pas de racisme ( faut le dire parce que a notre époque ) juste une triste réalité , ( l inverse ne se ferait pas) .

    • jop dit :

      je suis d’accord, moi aussi ca m’énerve, parce qu’en ces temps reculés, si on se base aux principes de l’histoire, ils n’auraient pas accepté un noir dans les pistoleros, (rappelez vous qu’il y a pas si longtemps, ils les acceptaient pas dans les restau), et comme le dit aurel, il est surpris par la couleur de suzannah.
      le detail n’a

    • jop dit :

      je suis d’accord, moi aussi ca m’énerve, parce qu’en ces temps reculés, si on se base aux principes de l’histoire et aux moeurs américains de l’epoque supposée, ils n’auraient pas accepté un noir dans les pistoleros, (rappelez vous qu’il y a pas si longtemps, ils les acceptaient pas dans les restau), et comme le dit aurel, il est surpris par la couleur de suzannah, personne n’a loupé ça, sauf le type qui a fait le casting?
      le détail n’a pas tellement d’importance, mais on se demande vraiment pourquoi ce choix si on a lu le livre.
      qu’est ce qui a poussé a choisir ainsi.
      l’acteur est très bon, il sera surement bon la aussi, mais l’incohérence m’a sauté aux yeux quand j’ai vu la bande annonce.

  9. Gripsou dit :

    C’est juste que durants des decenies on s’est tous imaginé un Clint Eastwood like dans lapeau de Roland et la un realisateur arrive on lui fait lire vite fait les tomes et il dit tiens on a qu’à faire dans la modernité et tant pis pour les puristes. En fait c’est comme si on nous pondait une nouvelle adaptation de IT avec un clown qui aurait la tête de freezer et les dents de bob l’éponge, bref rien à boir avec l’ethnie de l’acteur, juste que c’est ridicule.

  10. Le Monstre dit :

    Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c’est que le physique d’une personne emporte toujours un certain bagage imaginaire et historique dans l’inconscient collectif; le pistolero usé, avec des yeux clairs perçants et la peau blanche (voir éventuellement mate car impactée continuellement par le soleil) fait immanquablement référence dans notre imaginaire au cowboy américain, solitaire, usé par la dureté de sa vie, réprimant ses émotions, poursuivant son but jusqu’à la mort et prêt à tuer et à se sacrifier pour sauver les siens. Rien de tout cela ne nous vient à l’esprit lorsque l’on voit un africain (c’est d’ailleurs selon moi ce qui rend un film comme Django de Tarantino inintéressant).

Leave A Comment