Sauriez-vous citer au moins 5 animaux de compagnie issus d’une histoire (roman ou nouvelle) de Stephen King ? Si on sait que King aime les chiens, notamment son corgi Molly, il place d’autres animaux, non seulement domestiques mais aussi sauvages, au fil de ses histoires.

L’autrice Valéria Carvet a commencé un dossier qui recense les animaux domestiques et les animaux sauvages dans l’univers de Stephen King. Avec son accord, j’ai repris ici son travail que j’ai un peu remanié, et complété.

Ceci est un travail collaboratif, si des animaux manquent n’hésitez pas à les indiquer en commentaire et je les ajouterai !

Attention, certains des éléments qui suivent peuvent spoiler.


Les chiens

Cujo, 1982

Loin de l’image d’Epinal du Saint Bernard avec son tonneau de rhum autour du cou, Cujo accomplit son travail de chien de garde en protégeant le garage de son maître. Il est tellement professionnel qu’il en devient « enragé », sa rencontre avec une chauve-souris en est certainement la cause et aura pour conséquence de faire de lui le personnage principal de cette histoire.

Les Tommyknockers, 1989

Pete, chien beagle, n’est pas le personnage principal. Son état révèle l’évolution physique et psychique de sa maîtresse Bobby, une autrice qui a découvert un vaisseau extraterrestre enfoui près de chez elle dans la forêt.

Le molosse surgi du soleil, 1990

Un adolescent reçoit un appareil photo pour son anniversaire mais celui-ci ne fonctionne pas. Il produit toujours la même photo, celle d’un chien terrifiant qui se rapproche à chaque nouveau cliché.

La nuit déchirée, 1992

Dans ce film dont King a écrit le scénario, le chien Clovis est le partenaire du sheriff Andy Simpson. Son aversion pour le chats aura un rôle important dans cette histoire.

Le Fléau, 1994

Glen Bateman trouve ce qui est sans doute à ce jour mon chien préféré dans l’univers de King : Kojak, un setter irlandais. Fort, loyal, gentil et intelligent, il est un personnage à part entière, et important de cette histoire.

Insomnie, 1994

Merci à BDFI en commentaire d’avoir rappelé l’existence de Rosalie, une chienne errante.

Dreamcatcher, 2001

Un berger allemand sert d’incubateur pour contaminer les réservoirs d’eau. Merci à Gwenhwyfar en commentaire !

LT et sa théorie des AF, 2022 (recueil « Tout est Fatal »)

L’histoire est centrée sur l’impact qu’ont eu deux animaux de compagnie sur un couple : un chien Frank, de race Jack Russell, et une chatte siamoise Lucy.

Dôme, 2011

Trois chiens, trouvés par Gwenhwyfar : Horace le corgi de Julia Shumway, Cliver le berger allemand de la révérende Pipper Libby, et Audrey le Golden Retriver des Everett.

Joyland, 2013

Milo, un jack russel, est le compagnon du jeune Mike dont il est très proche, et de sa maman Annie. Il sera à l’origine de la rencontre avec Devin Jones.

Laurie, 2019

L’héroïne est une chienne croisée Border Collie et Mudi et l’antagoniste, un alligator énorme et rusé. Stephen King a écrit ce texte en pensant à son corgi, sa chienne Molly.

Elévation, 2019

Deux chiens jouent ici le rôle d’élément perturbateur, et vont déclencher la confrontation entre Scott et ses voisines.


Les chats

Simetierre, 1985

Church, le chat d’une famille installée dans une petite bourgade du Maine, se fait écraser sur la route. Enterré dans un cimetière indien pour animaux, le chat revient, assez différent…

Cat’s Eye, 1985

Dans ce film réalisé par Lewis Teague et écrit par King, les trois histoires sont liées par Général, un chat errant qui a des visions d’une petite fille l’appelant à l’aide.

Vue imprenable sur jardin secret, 1990 (recueil « Minuit 2 »)

Mort Rainey a un chat nommé Bump (merci à Louise en commentaires !)

LT et sa théorie des AF, 2022 (recueil « Tout est Fatal »)

L’histoire est centrée sur l’impact qu’ont eu deux animaux de compagnie sur un couple : un chien Frank, de race Jack Russell, et une chatte siamoise Lucy.

Un chat d’enfer, 2008 (recueil « Juste avant le crépuscule »)

Il s’agit d’un tueur à gages engagé pour tuer un chat. Le félin a une mission bien particulière : celle de venger des milliers de ses congénères morts pour l’obtention d’un brevet pharmaceutique.

Docteur Sleep, 2013

Dans l’hospice, où travaille Danny, se trouve un chat nommé Azrael (Azzie). L’animal prend place aux côtés des patients lors du dernier passage. Stephen King s’est inspiré très librement de l’histoire d’Oscar, un chat de Rhode Island, lui aussi sensible à la mort proche de patients en phase terminale.

Sleeping Beauties, 2018 (co-écrit avec son fils Owen)

Le juge Silver a un chat nommé Cacao. (merci à Louise en commentaires !)


Les rats et souris

Poste de nuit, 1970 (recueil « Danse Macabre »)

D’énormes rats agressifs et mutants ont envahi les sous-sols d’une usine à fils du Maine, dans laquelle Hall et Warwick doivent faire le ménage.

1922, 2010 (recueil « Nuit noire, étoiles mortes »)

Une fois de plus la présence de rats en grande quantité va venir perturber l’histoire de Stephen King, mais surtout le protagoniste Wilfred James.

La Ligne Verte, 2008

La petit souris apprivoisée de ce roman est au centre, bien malgré elle, des prisonniers mais aussi du mystère qui entoure le personnage de John Caffey.

Sleeping Beauties, 2018 (co-écrit avec son fils Owen)

En prison, Evie fait un pacte avec des rats.

Rat, 2021 (recueil « Si ça saigne »)

Excellente nouvelle, bien horrifique comme on les aime ! Ici le rat propose une offre diabolique : « une bonne histoire contre une vie » …


Autres animaux et animaux sauvages

La nuit du tigre, 1978

C’est l’histoire d’un dresseur de fauves racontée par un employé du cirque. Le dresseur semble craindre un tigre en particulier, ainsi qu’un homme qui suit le cirque dans chaque ville dans laquelle il va.

Ça grouille de partout, 1982

Dans ce segment du film à sketchs Creepshow, écrit par Stephen King, un homme subit une invasion de cafards.

Ça, 1986

A la fin du roman, Ça prend la forme d’une immense araignée : la forme qui se rapproche le plus de sa forme naturelle dans son monde, mais qui est inconcevable pour l’œil humain.

On peut aussi mentionner la présence de Gan, la tortue mère de la terre et ennemie naturelle de Ça.

En ce lieu de tigres, 1987 (recueil « Brume »)

Comme « cantine », quoi de mieux pour notre tigre qu’un collège ? Surtout que « la viande » est bien fraiche…

La part des Ténèbres, 1990

Méfiance ! Si des moineaux se rassemblent par milliers autour de votre maison, c’est que votre double « de plume » essaie de vous tuer !

La Tour Sombre, tome 3, 1992

Roland et Eddie Dean rencontrent et combattent Shardik, un des gardiens des rayons : un immense ours à moitié robot. Il y a 12 gardiens pour chaque côté des 6 rayons : tous sont des « versions » d’animaux : ours et tortue, rat et poisson, chauve-souris et lièvre, aigle et lion, et chien et cheval.

Difficile de ne pas citer Ote, le bafou-bafouilleux (mélange entre un chien et un raton laveur) de La Tour Sombre, le fidèle compagnon de Jake et du ka-tet qui fait son entrée dans l’histoire au tome 3. Sans doute l’animal « domestiqué » le plus touchant et le plus important de toute l’œuvre de King.

La saison des Pluies, 1994 (recueil « Rêves et cauchemars »)

Merci à Elusive en commentaire qui m’a rappelé l’existence de terribles grenouilles à dents.

Rose Madder, 1995

Ce roman raconte la fuite de Rosie, victime de graves violences conjugales. C’est aussi l’histoire fantastique d’un tableau dans lequel elle se réfugie pour échapper à son mari et où se cache un minotaure revisité. Selon la légende, le Minotaure est une créature mi-homme, mi- taureau et avait comme habitude de dévorer de jeunes vierges.

Sleeping Beauties, 2018 (co-écrit avec son fils Owen)

Comment faire de l’horreur avec des insectes ? Loin de « la nuit des cafards » de D.R. Koontz, King a choisi des insectes inoffensifs : les papillons de nuit.

Il y a également mis d’autres animaux : un tigre blanc, un paon, un serpent rouge et un renard. Merci à Louise en commentaires pour ce rappel.


A propos de Valéria Carvet

Valéria Carvet est une autrice française, fan de Stephen King. Elle a auto-édité, il y a 4 mois, un roman de Fantasy. Elle écrit beaucoup de nouvelles, certaines inspirées de son idole comme Peur Bleue. Elle participe à l’écriture de plusieurs recueils. Vous pouvez la soutenir en visitant son site.

11 Commentaires

  1. Encore un ajout dans les chiens.
    Dans les 2 premiers tomes de la trilogie M Mercedes (Carnets noirs, fin de ronde)
    Odell le Setter de la famille Robinson.

  2. Je suis en train de lire Sleeping beauties : il y a aussi le chat Cacao (du juge Silver), qui meurt après s’être fait écrasé par une mercedes verte

  3. Dans Sleeping beauties, il y a également d’autres animaux : un tigre blanc, un paon, un serpent rouge et un renard, qui sont les émissaires au niveau de l’Arbre.
    Sans oublier les rats dans la prison, avec qui Evie a fait un pacte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom