Mick Garris a révélé dans son podcast Post Mortem que Tabitha King, autrice et épouse de Stephen King, a écrit une suite à La Nuit Déchirée (Sleepwalkers), mais que le film ne s’est jamais fait.

Basé sur un scénario de Stephen King, le film Sleepwalkers (La Nuit Déchirée en vf) a été réalisé par Mick Garris et est sorti en 1992. Mick Garris, à qui ont doit également la réalisation des mini-séries Shining et Le Fléau, a dévoilé dans son podcast Post Mortem que Tabitha King avait écrit le scénario d’un La Nuit Déchirée 2.

On en a un peu parlé. Je veux dire, le film a eu du succès, c’était le film n°1 la semaine de sa sortie. Je n’ai jamais entendu le studio en parler, mais Tabitha King, l’épouse de Stephen King, a en fait écrit un pitch pour une suite à La Nuit Déchirée qui impliquait une équipe de basket-ball féminine. Je ne sais pas ce qui se passait exactement, je ne l’ai jamais lu, mais Stephen King était très excité que Tabby ait trouvé ça. Mais c’était une suite qui n’a intéressé personne au studio. Vous savez, ils ont aimé l’argent gagné avec La Nuit Déchirée, mais ce n’était rien prestigieux pour eux, donc ils n’y ont jamais repensé après.

À propos de La Nuit Déchirée

Stephen King, comme à son habitude, fait un caméo dans ce film. Mais on y voit également de nombreux autres noms de l’horreur : Clive Barker (auteur), Joe Dante (réalisateur), Mark Hamill (acteur, il joue Luke Skywalker dans Star Wars), Tobe Hooper (réalisateur : SalemMassacre à la Tronçonneuse), Ron Perlman (acteur).

Synopsis de La Nuit Déchirée : Charles Brady et sa mère Mary sont les derniers survivants d’une race de chasseurs nocturnes, qui n’appartient pas à notre monde, entretenant aussi des relations incestueuses. Ce sont des félidés ne pouvant rester en vie qu’en se nourrissant de la force vitale d’une jeune vierge. Capables de se métamorphoser et de cacher leur apparence de fauve sous un aspect humain rassurant, ils s’installent à Travis, petite ville tranquille de l’Indiana, et se mettent en chasse. Une seule chose peut les tuer : les chats.

Laisser un commentaire