Le San Diego Comic Con 2018 vient de se terminer. L’occasion pour nous de faire un petit bilan de ce que nous avons appris/vu de la nouvelle série de Hulu tant attendue, et basée sur le Stephen King Universe : Castle Rock.

Un documentaire sur Stephen King et les origines de son inspiration

Hulu a profité de sa présence au Comic Con (et de toute la promotion autour de Castle Rock) pour dévoiler un documentaire inédit et très intéressant.

L’équipe de production de la série Castle Rock s’est déplacée dans le Maine pour filmer un documentaire de 23 minutes sur les lieux et événements de l’enfance de Stephen King, qui ont influencé son travail. On retrouve des interviews de J.J. Abrams, Sissy Spacek (CarrieCastle Rock), les créateurs de la série, et des spécialistes de Stephen King. On y voit également des images inédites des premiers épisodes de la série, qui ne figurent dans aucun trailer.

Panel et diffusion du premier épisode

Nombreux médias ont eu l’occasion de voir les premiers épisodes de Castle Rock : les trois premiers seront diffusés sur Hulu le 25 juillet. Et le premier épisode a été présenté au SDCC. À croire tout ce qu’on a lu : la série est pleine d’easter eggs (ça, on n’en doutait pas) qui raviront les fans dès le générique ; on prend du plaisir à démêler les parts d’ombre de cette petite ville du Maine ; le talent est au rendez-vous dans le casting mais aussi dans le script et les FX ; certains parlent même déjà de gros succès pour Hulu.

L’équipe du film a également eu droit à son panel (conférence en public). On y retrouve Sam Shaw et Dustin Thomason (co-créateurs), et les acteurs Bill Skarsgard, Sissy Spacek, Jane Levy et Melanie Lynskey :

Les créateurs déclarent personnifier via Bill Skarsgård les mystères pesants qui règnent dans de nombreuses œuvres de Stephen King. Si beaucoup de questions vont se poser, certaines réponses sont apportées dès le premier épisode : comment Bill s’est retrouvé à Shawshank, quel est le rôle exact du personnage de Melanie Lynskey… Un développement plus rapide que dans les livres de King. Ce qui est logique pour une série d’anthologie : le personnage n’a pas de saison 2 pour être développé davantage.

Sissy Spacek (qui a joué Carrie dans l’adaptation de De Palma) a eu l’impression de jouer dans “le Stephen King Universe auquel nous appartenons tous”. Pour Bill Skarsgård (qui incarne Grippe-Sou dans Ça 2017), cela a été une expérience différente de Ça car Castle Rock n’est pas une adaptation, il n’avait pas d’oeuvre de référence à lire et relire pour entrer dans la peau de son personnage et le comprendre. Comme l’ajoute Melanie Lynskey (qui a joué dans Rose Red) : il faut créer le personnage, pas en adapter un, c’est une expérience différente.

Ça l’est en tout cas pour les acteurs présents au panel mais pas pour tous, l’avis de Scott Glenn qui incarne le mythique Sheriff Pangborn serait sans doute différent…

On y apprend que Sissy Spacek joue Ruth Deaver, la mère adoptive d’Henry Deaver (voir casting plus bas). Sa mémoire défaillante pourrait être la clé du troublant passé de Castle Rock.

À propos du personnage de Molly Strand : une personne compliquée et dépressive. Emprisonnée dans une routine malsaine.

Jane Levy aborde le sujet du genre de l’horreur, qui pour elle met en avant des personnages féminins forts et indépendants, et ce davantage que les autres genres. Cela rejoint ce que Jessica Chastain évoquait il y a peu de temps dans une interview à propos de Ça.

L’animateur demande à tous : “qu’est ce qui fait qu’une histoire de Stephen King est une histoire de Stephen King ?”. Alors que tout le monde sèche, Sissy Spacek répond : “c’est combiner horreur et humour”.

Un personnage du nom de… Jackie Torrance ?

En marge du SDCC2018, l’actrice Jane Levy a donné une interview à EW dans laquelle elle révèle le nom de famille de son personnage : Jackie TORRANCE. Cela vous dit quelque chose ? C’est normal, ce nom est étrangement très proche de celui de Jack Torrance, le père dans le roman culte de Stephen King, Shining. Un nouvel easter egg ou Jackie est-elle liée à Jack ?

Dans le panel ci-dessous, Jane Levy évoque son personnage : “C’est le taxi de la ville, mais aussi l’espion. Elle est très fière d’être de Castle Rock et aime le macabre.”

Jackie Torrance est décrite comme un personnage “sarcastique et curieux”. C’est l’historienne “très macabre” et auto-proclamée de Castle Rock.

jackie-torrance-jane-levy-castle-rock

Expérience immersive : le Bed & Breakfast de Castle Rock

Les visiteurs du Comic Con de San Diego ont eu la chance (ou la malchance, c’est selon) d’accéder à une expérience immersive grandeur nature dans un Bed and Breakfast censé être situé à Castle Rock.

Dread Central en a fait une vidéo, et nous avons partagé quelques photos sur nos réseaux sociaux :

Le dispositif promotionnel de Castle Rock

Pour sa première année de présence au Comic Con, la série de J.J. Abrams s’est faite remarquer avec un super dispositif grandeur nature, re-créant des scènes qui pourront être aperçues dans les premiers épisodes de la première saison.

 

 

Que sait-on de la série Castle Rock ?

Castle Rock est scénarisée par San Shaw et Dusty Thomason, pour une diffusion sur Hulu aux Etats-Unis à partir du 25 juillet 2018. Les 3 premiers épisodes seront diffusés ce soir-là, puis le rythme d’un par semaine. Pour le moment, une seule saison est prévue et aucune diffusion française n’est annoncée.

La série est prévue sur le même modèle que FargoTrue Detective ou encore American Horror Story : chaque saison sera indépendant des autres. Elles seront quand même intimement liées, à la manière du Stephen King Universe.

C’est une série d’anthologie qui s’inspire directement du Stephen King Universe. Cet univers qui relie tous les livres de Stephen King entre eux, que ce soit par un simple nom, des références plus ou moins cachées ou par des personnages communs à plusieurs livres. Chaque saison aura une intrigue différente mais s’entrecroisera avec les autres, un peu à la manière des livres de Stephen King.

« Castle Rock » est le nom d’une ville imaginaire de King, où beaucoup de ses histoires s’y déroulent en partie ou entièrement, ou y font référence…

Que pense Stephen King de Castle Rock ? Comment est né le projet et à quel point s’est-il impliqué ?

La série est bien partie pour jouer avec nos nerfs niveau références à Stephen King. Il va falloir s’attendre à un paquet d’easter eggs, et les premiers sont dans le casting qu’on vous liste ci-dessous.

Le Casting de Castle Rock saison 1

  • Bill Skarsgård jouera le rôle d’un prisonnier de la prison de Shawshank, retrouvé enfermé dans les profondeurs de la prison, un « jeune homme souffrant d’un problème légal très particulier ». Il est aussi l’interprète du terrifiant Grippe-Sou de la version 2017 du Ça de Stephen King mais a tenu à préciser dans une interview que son rôle sera aux antipodes de celui du clown.
  • Melanie Lynskey dans le premier rôle féminin, qui a aussi a déjà joué dans Rose Red (série de Stephen King).
  • Allison Tolman joue la sœur de Molly Strand.
  • Sissy Spacek, qui joue Ruth, la mère adoptive d’Henry Deaver, n’est autre que l’actrice principale dans Carrie adapté par De Palma.
  • Scott Glenn jouera le mythique shérif de la ville Alan Pangborn.
  • André Holland tiendra le rôle principal masculin, celui d’Henry Deaver, un avocat pour condamnés à mort qui revient dans sa ville suite à l’appel d’un prisonnier de Shawshank (joué par Bill Skarsgård).
  • Noel Fisher sera Zalewski : un gardien de la prison de Shawshank qui se retrouve mêlé à la découverte d’un détenu sombre et mystérieux (Bill Skarsgård).
  • Jane Levy interprétera une certaine Jackie Torrance, historienne autoproclamée de Castle Rock obsédée par la mort.
  • Terry O’Quinn prendra le rôle d’un pilier de la communauté : Dale Lacy. A en croire le 2e trailer : c’est le nouveau directeur de la prison de Shawshank.
  • Chosen Jacobs, dans le rôle de Wendell Deaver, le fils d’Henry Deaver. Il est aussi l’interprète du jeune Mike Hanlon dans Ça Chapitre 1.

Laisser un commentaire