Castle Rock, la série d’anthologie sur le Stephen King Universe qui sera très bientôt diffusée sur Hulu, a été adoubée par Stephen King lui-même.

“Après avoir vu le premier épisode, on était très excités parce qu’il a dit que pour la première fois depuis très longtemps, il a crié après sa télé pour dire à un personnage de ne pas aller là ou il était en train d’aller” a dit Dustin Thomason, un des créateurs de la série. Son co-créateur Sam Shaw a ajouté : “Ouais, d’autant plus qu’il a bâti sa carrière sur des personnages qui vont là où ils ne devraient pas aller”.

castle rock hulu jj abrams stephen king

 

Les trois premiers épisodes de Castle Rock, de J.J. Abrams, seront diffusés sur Hulu le 25 juillet. Le pilote a déjà été diffusé (et sera encore) en avant-première dans de nombreux festivals, l’occasion de questionner les membres de l’équipe présents (bien souvent les scénaristes Thomason et Shaw).

Selon Shaw, Abrams et King sont devenus amis au moment de la diffusion de Lost, car Stephen King en était fan au point d’en écrire des reviews pour Entertainment Weekly, et de discuter régulièrement de son travail avec les équipes de la série. “C’est à ce moment que J.J. est devenu l’ingrédient sans qui tout cela serait impossible. J.J. n’a pas seulement une relation forte avec Stephen King, mais aussi avec Warner Bros qui s’est trouvé être le studio derrière un des films les plus gros et les plus iconiques de King, donc il n’y avait pas d’autre moyen de faire cette série. On aurait été incapable de le faire sans avoir accès à tout ça.” a déclaré Thomason.

Stephen King a été pour nous comme Charlie de ‘Charlie’s Angels’, il était comme une figure cruciale qui surgissait de loin.” selon Sam Shaw, pointant du doigt le fait que King préfère prendre du temps à écrire de nouveaux romans qu’à chapeauter des adaptations. “Il est désormais très concentré sur ses propres projets. Donc il y a eu des échanges au début pour avoir sa bénédiction ou non parce que même si Warner Bros controllait tout et nous disait ‘allez-y’, Castle Rock est une ville importante dans l’univers de Stephen King, elle est importante pour lui, donc on avait besoin et on voulait sa bénédiction.”

Ce n’est pas la première fois que des projets sur Castle Rock tentent de voir le jour. Pour les créateurs, ce projet-ci a pu voir le jour grâce aux liens qui unissent Stephen King et J.J Abrams.

Shaw a confirmé le format anthologique de la série : “La saison fait 10 épisode. C’est une histoire de 10 épisodes. Il y a des personnages de Stephen King qui sont très importants à l’histoire, et nous avons créé aussi des personnages qui sont très proches de personnages de classiques de Stephen King.” Mais n’était-ce pas trop difficile d’écrire des histoires pour des personnages qui existent déjà ? “Il y a des fois où on voulait faire des choses peu orthodoxes avec ses personnages et on a du lui demander si ça lui allait. Il a toujours été très flexible et nous a laissé carte blanche.” a précisé Sam Shaw.

 

Il y a peu de temps, on a également appris les titres et les synopsis des 4 premiers épisodes de Castle Rock :

  • s01e01 : “Severance” (“rupture”) – Un appel téléphonique anonyme ramène dans sa ville natale, Castle Rock, l’avocat spécialisé dans les peines de mort Henry Deaver.
  • s01e02 : “Habeas Corpis” – Henry a un nouveau client à la prison de Shawshank.
  • s01e03 “Local Color” (“Couleur local”) – Le passé resurgit avec Molly Strand
  • s01e04 : “The Box” (“La Boîte”) – Henry se prépare pour sa journée au tribunal, un cercueil arrive à Castle Rock.

Que sait-on de Castle Rock ?

Castle Rock est scénarisée par San Shaw et Dusty Thomason, pour une diffusion sur Hulu aux Etats-Unis à partir du 25 juillet 2018. Les 3 premiers épisodes seront diffusés ce soir-là, puis le rythme d’un par semaine. Pour le moment, une seule saison est prévue, et aucune diffusion française n’est annoncée. Pourtant, la série est prévue sur le même modèle que FargoTrue Detective ou encore American Horror Story : chaque saison sera indépendant des autres. Elles seront quand même intimement liées, à la manière du Stephen King Universe.

C’est une série d’anthologie qui s’inspire directement du Stephen King Universe. Cet univers qui relie tous les livres de Stephen King entre eux, que ce soit par un simple nom, des références plus ou moins cachées, ou par des personnages communs à plusieurs livres. Chaque saison aura une intrigue différente mais s’entrecroisera avec les autres, un peu à la manière des livres de Stephen King.

Pour la première fois, on réinvente le genre Stephen King, on explore les thèmes et les mondes qui unissent son univers, tout en caressant certaines de ses histoires les plus emblématiques.” s’est exprimée la chaîne de diffusion en streaming. « Castle Rock » est en effet le nom d’une ville imaginaire de King, où beaucoup de ses histoires s’y déroulent en partie ou entièrement, ou y font référence…

La série est bien partie pour jouer avec nos nerfs niveau références à Stephen King. Il va falloir s’attendre à un paquet d’easter eggs, et les premiers sont dans le casting qu’on vous liste ci-dessous.

Le Casting de Castle Rock saison 1

  • Bill Skarsgård jouera le rôle d’un prisonnier de la prison de Shawshank, retrouvé enfermé dans les profondeurs de la prison, un « jeune homme souffrant d’un problème légal très particulier ». Il est aussi l’interprète du terrifiant Grippe-Sou de la version 2017 du Ça de Stephen King mais a tenu à préciser dans une interview que son rôle sera aux antipodes de celui du clown.
  • Melanie Lynskey dans le premier rôle féminin, qui a aussi a déjà joué dans Rose Red (série de Stephen King).
  • Allison Tolman joue la sœur de Molly Strand.
  • Sissy Spacek, qui joue le rôle de la mère adoptive d’un certain Henry, n’est autre que l’actrice principale dans Carrie adapté par De Palma.
  • Scott Glenn jouera le mythique shérif de la ville Alan Pangborn.
  • André Holland tiendra le rôle principal masculin, celui d’Henry, un avocat pour condamnés à mort qui revient dans sa ville suite à l’appel d’un prisonnier de Shawshank (joué par Bill Skarsgård).
  • Noel Fisher sera Zalewski : un gardien de la prison de Shawshank qui se retrouve mêlé à la découverte d’un détenu sombre et mystérieux (Bill Skarsgård).
  • Jane Levy interprétera une certaine Jackie, historienne autoproclamée de Castle Rock obsédée par la mort.
  • Terry O’Quinn prendra le rôle d’un pilier de la communauté : Dale Lacy. A en croire le 2e trailer : c’est le nouveau directeur de la prison de Shawshank.
  • Chosen Jacobs, dans le rôle de Wendell Deaver, le fils d’Henry Deaver. Il est aussi l’interprète du jeune Mike Hanlon dans Ça Chapitre 1.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire