De nouvelles photos de la série The Stand adaptée de Le Fléau sont arrivées. Et on apprend que Randall Flagg, joué par Alexander Skarsgård, serait un « Randall Flagg sexy » vulnérable.

La mini-série The Stand, adaptée du Fléau de Stephen King, sera diffusée aux États-Unis dès le 17 décembre, et en France à partir du 3 janvier. La mini-série de 9 épisodes, dont le dernier écrit par Stephen King qui offre un épilogue inédit à son histoire, est très attendue.

Non seulement à cause de son histoire qui paraît bien proche de la réalité cette année, mais aussi pour son casting incroyable. Vous découvrez dans la galerie ci-dessus de nouvelles images de la série : des photos promo des personnages ainsi que des images inédites de la série.

L’actrice Fiona Dourif, qui joue la Femme à face de rat (qui dans le roman de King est l’Homme à face de rat), a aussi parlé de l’interprétation de Randall Flagg par Alexander Skarsgård comme d’un « Trump sexy ». L’acteur voulait en effet que le personnage soit « calme et silencieux », ce qui a surpris le showrunner Benjamin Cavell : « Il est capable d’être si immobile et silencieux, ce qui était un choix brillant et pas ce à quoi on s’attendait… ».

Skarsgård a lui-même déclaré : « Flagg est un adversaire tellement redoutable, j’ai décidé de me concentrer sur sa vulnérabilité. Il a besoin de l’adulation et des éloges de ses sycophants, et cela alimente son ego. C’est intéressant car il ne devrait pas se soucier du tout des petits humains mais a toujours soif de leur dévouement. »

A propos de la série The Stand/Le Fléau

La nouvelle adaptation du Fléau de Stephen King est très attendue. On avait d’abord eu peur que le tournage ne puisse pas se terminer à cause de la pandémie de Covid-19, puis était née la crainte que CBS All Access ne souhaite pas diffuser si tôt une série très proche de la dure réalité nous vivons cette année.

Même si Le Fléau est beaucoup plus grave que ce qu’il se passe actuellement (1% de la population survit), les similarités sont troublantes et la série adaptée de cette histoire de Stephen King devrait avoir un impact fort. Surtout quand on regarde l’incroyable casting et les premières photos.

Josh Boone a annoncé il y a quelques semaines que la série serait Rated-R pour être plus proche, graphiquement en tout cas, de la réalité et du roman que dans la précédente adaptation. D’ailleurs, Mick Garris, le réalisateur de la première mini-série, fera un caméo muet dans la série de 2020. Tout comme King qui fera lui aussi un caméo.

Chacun des 9 épisodes d’1h sera diffusé à raison d’un par semaine avec un final inédit puisque Stephen King a écrit le script du dernier épisode, offrant un épilogue inédit à son roman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom