[DOSSIER] Ça le film : tous les clins d’œil, et toutes les références cachées

L’adaptation de Ça de Stephen King par Andrés Muschietti est un véritable carton. Elle bat tous les records, balaye tout sur son passage, et est en plus un bon film ET une bonne adaptation (lire notre critique). Et parce qu’elle est une bonne adaptation, elle s’inscrit dans le Stephen King Universe en faisant de nombreux liens avec les autres oeuvres de Stephen King, comme il aime le faire lui-même. On y trouve même des clins d’œil au téléfilm de 1990. Tour d’horizon de ces easter eggs.

 

Attention, spoilers !

(On vous conseille d’avoir vu le film de 2017 ET lu le livre en entier avant de continuer)

 

1. 27 ANS

Le premier clin d’œil, et pas des moindres, c’est que la première adaptation de Ça est sortie en 1990 et la deuxième en 2017. Elles sont séparées de 27 ans. 27 ans… Vraiment, ça ne vous dit rien ?! ;)

 

2. RICHARD BACHMAN


Richard Bachman est le pseudo que Stephen King a utilisé dans les années 70 (7 romans publiés sous ce nom).

 

3. CHRISTINE

4. TRACKER BROS

Bill Denbrough porte, à un moment du film,, un tee-shirt sur lequel on peut lire “Tracker Bros”. Dans le livre, Tracker Brothers est l’entreprise où Eddie rencontre pour la première fois Grippe-Sou quand il revient 27 ans après la première bataille.

 

5. TIM CURRY

Quand Richie se retrouve enfermé dans une pièce pleine de pantins (tous à l’effigie de clowns), un de ces clowns n’est autre qu’une représentation de Grippe-Sou dans la version de 1990, interprété par Tim Curry ! On aperçoit une mur des portraits de clown, dont un est aussi (encore !) Grippe-Sou de 1990.

 

6. PAUL BUNYAN

Dans le livre de Stephen King, l’entité métamorphe qui se cache derrière Grippe-Sou prend parfois l’apparence de la statue du bûcheron Paul Bunyan, présente à Derry. Dans le film, si Ça ne prend pas cette apparence, la statue est quand même bien visible dans une scène.

 

7. I <3 DERRY

Dans le livre, Adrian Mellon est un personnage peut important, homosexuel, qui se fait agresser par trois habitants homophobes (John “Webby” Garton, Steven Bishoff Dubay et Chris Unwin). Il est deté par-dessus un pont et en bas… il est attrapé et dévoré par Grippe-Sou. Sur le chapeau qu’Adrian portait, une fleur et cette inscription : “I <3 DERRY”. Si la scène n’est pas conservée dans le film de 2017, l’inscription apparaît en clin d’œil sur le ballon avant que Patrick Hockstetter (de la bande à Bowers) ne se fasse tuer par Grippe-Sou. Dans le livre on comprend que Patrick est homosexuel, ce n’est sans doute pas un hasard si dans le film, c’est à lui qu’apparaît cette inscription.

 

8. LA TORTUE

Chez Stephen King, la tortue a une importance capitale puisqu’elle est une entité supérieure bienveillante, vouée à combattre le Mal. Dans La Tour Sombre, elle est le gardien d’un des rayons, aide le têt à mener à bien sa quête, mais elle est surtout la créatrice des mondes, nommée Gan, qu’elle porte sur son dos. Dans Ça, elle se nomme Maturin, et elle est l’ennemi naturel de Ça. Dans le livre, elle donne des conseils au Club des Ratés pour les aider à vaincre Grippe-Sou. Dans le film de 2017, on la retrouve via plusieurs clins d’œil :

  • Première scène du film, dans la rue sous la pluie, des objets sont sous une bâche en arrière plan de Georgie… Le tout a la forme d’une carapace de tortue.
  • Quand Georgie apparaît à Bill dans la cuisine, Bill a à la main une tortue en LEGO (qu’il laisse tomber). On l’aperçoit dans d’autres scènes sur sa table de nuit.
  • Quand le Club des Ratés se baigne à la carrière, une tortue frôle la jambe de Ben.

 

9. LE CHATEAU D’EAU

Ben écrit à Bev un poème sur une carte postale… Au dos de cette carte, on y voit une photo du château d’eau de Derry. Dans le livre, cet endroit était accessible au public car il offrait un beau point de vue sur la ville, mais il a dû être fermé car de nombreux enfants y trouvaient la mort “accidentellement”… A noter qu’on retrouve le château d’eau de Derry dans Dreamcatcher et 22/11/63, où il est une référence directe à Grippe-Sou. D’ailleurs, ne serait-ce pas dans le chateau d’eau que les enfants flottent à la fin du film ?

Edit du 01/10/2017 : après avoir revu le film, on voit également le château d’eau derrière Bill à vélo quand il part chercher Bev chez elle, au tout début de la troisième partie du film.

 

10. LE MOLOSSE SURGI DU SOLEIL

La scène du projecteur est la version années 80 de la scène de l’album photo du livre, qui elle, se passe dans la fin des années 50. Mais elle fait surtout penser à la nouvelle Le Molosse Surgi Du Soleil (parue dans Minuit 4), dont l’histoire est celle d’un Polaroid maudit donc chaque photo qu’il produit représente un chien démoniaque qui semble se rapprocher de photo en photo…

 

11. LES LUMIÈRES MORTES

Étrange, cette scène à la fin où Grippe-Sou ouvre grand la bouche devant Bev, et où on aperçoit trois points très lumineux au fond de sa gorge ? Non ! C’est en fait un aperçu des Lumières-Mortes, la dimension d’origine de Grippe-Sou puisque oui… Ça est en réalité une créature mythique, extra terrestre, qui revient sur Terre tous les 27 ans pour se nourrir. (Elle ne mange d’ailleurs pas que des enfants, mais puisqu’elle se nourrit surtout de la peur de ses victimes, les enfants sont ceux dont les peurs sont les moins complexes, donc ceux dont elle prend plus facilement la forme, donc ceux qu’elle effraie le plus et le plus facilement…). Aussi, les Lumières-Mortes, c’est sans doute ce qu’on aperçoit dans les yeux de Ça la première fois où Mike le rencontre. Voir les Lumières-Mortes plonge dans un état catatonique proche du comas qui, dans le film, fait flotter.

Cette partie cosmique de Grippe-Sou, est notamment ses origines, sera plus longuement abordée dans le chapitre 2.

 

12. LE MANTRA DE BILL

Dans le film, pour se débarrasser de son bégaiement, Bill n’a de cesse de répéter la phrase suivante : “Il tape du poing contre le poteau et se persuade qu’il a vu un fantôme” (dans le livre, la mauvaise traduction lui fait dire “les chemises de l’archi duchesse…”). En VO c’est un extrait d’un poème (bien traduit dans le film), mais que ce soit dans l’une ou l’autre version, dans le film ou le livre, Bill ne réussit jamais à le dire jusqu’à la fin. Quand on a lu le livre, on sait que cette phrase jouera un rôle clé dans le dernier combat puisque lors du Rituel de Chüd, quand Bill fait face à Grippe-Sou dans ce que ce dernier appelle “l’éternité”, il répète sa phrase sans bégayer, ce qui fait souffrir Grippe-Sou et lui permet de partir de cette “éternité”. (merci Dauriane pour l’aide)

 

13. L’ARAIGNÉE

Maintenant vous le savez, Ça est une entité cosmique qui change de forme comme elle veut. Dans le livre (et le téléfilm de 1990), Ça prend la forme d’une araignée qui s’avère être la forme la plus proche de ce qu’elle est réellement et que les humains sont capables de comprendre. Dans le combat final, Grippe-Sou se dote à un moment de deux énormes pattes (ou crochets) avant qui ne sont pas sans rappeler celles d’une araignée…

 

14. STANLEY

Et pour terminer, un clin d’œil à la suite qui annonce un avenir fidèle au livre pour Stan. Tout le long, il est celui qui n’accepte pas la présence de Grippe-Sou, ne souhaite pas le combattre, et il est surtout celui qui se fait attraper et commence à se faire dévorer… avant d’être sauvé in extremis. Une expérience on ne peut plus traumatisante. A la fin du film, il est le premier à sortir du groupe et à quitter ses amis. On comprend alors que, comme dans le livre, quand Grippe-Sou reviendra dans 27 ans, il n’acceptera pas l’idée de le combattre à nouveau, et se suicidera…

 

15. LES GRIFFES DE LA NUIT

BONUS ! Un clin d’œil à une autre oeuvre, mais pas à celle de Stephen King, même si elle fait beaucoup penser à Carrie. Dans la scène où Bev se fait asperger de sang, c’est une référence aux Griffes De La Nuit, où Johnny depp se fait tuer dans son lit. D’ailleurs, on aperçoit dans une scène de Ça que Les Griffes de La Nuit 5 passe au cinéma de Derry.

 

Comments
10 Responses to “[DOSSIER] Ça le film : tous les clins d’œil, et toutes les références cachées”
  1. BogusReilly dit :

    Super article, j’en avais bien trouvé quelques uns mais il y avait des trucs assez obscurs ! Le mantra de Bill dans le livre en VF c’est “les chaussettes de l’archiduchesse…” si je me souviens bien.

  2. Alex dit :

    Un énorme merci pour cet article que j’attendais avec impatience ! J’avais noté quelques trucs (Les griffes de la nuit sur le cinéma, l’araignée, Stanley, et mon copain avait remarqué la statue du bucheron) mais j’étais loin de tout avoir !

  3. Zaito dit :

    J’ai surtout remarqué la référence à man of steel quand le pharmacien dit à Bev qu’elle ressemble à lois lane, alors que la jeune actrice est la copie conforme d’Amy Adams !

  4. Korz dit :

    Je ne les avais pas tous vus, par contre je me suis dit exactement la même chose pour Stan : il part le premier du groupe.

    Petite déception, on n’entend qu’un seul beep-beep Richie, et c’est Pennywise qui le dit :(

    • Winry26 dit :

      D’un autre côté, j’ai relu le bouquin et dans la version que j’ai, seul le clown aussi dit Beep-beep à Richie, et une seule fois. Après, comme c’est une traduction, je ne sais pas ce qu’il en est dans la VO.

  5. Winry26 dit :

    Je me permets d’ajouter un Easter Egg sonore très court mais qui m’avait sauté aux oreilles au cinéma : dans le morceau “Saving Mike” du nouveau film, dans les secondes 18 à 23, il s’agit très clairement du thème principal du téléfilm, celui que l’on entend dès les premières minutes de celui-ci. https://youtu.be/o-1hcBTOuT8

  6. Malin55 dit :

    Vous avez calé la bande son anti-social de trust de la bataille de jet de pierres?

  7. Dauriane dit :

    SPOILER pour le mantra de Bill (je crois que c’est ce que vous demandiez, pourquoi il est si important) :
    Il est très important dans la deuxième partie, chapitre 22 “Le Rituel de Chüd”, quand Bill fait face à Ça dans ce que ce dernier appelle “l’éternité”. Il répète sa phrase sans bégayer, ce qui fait souffrir Ça et lui permet de partir de cette “éternité”.

  8. karine dit :

    Lorsque Géorgie descend dans la cave il voit des yeux rouges qui font penser à la référence à Cujo qui se trouve dans son recueil de nouvelles mais je n’en sais plus le titre là… des enfants qui lors d’une chasse au trésor se retrouvent dans le garage abandonné où vivait Cujo et l’un d’entre eux aperçoit des yeux rouges au fond de la grange et il entend gronder un chien !! J’en ai encore des frissons……

Leave A Comment