Le tournage du film adapté de la nouvelle Le Croque-Mitaine (The BoogeymanDanse Macabre) de Stephen King est terminé depuis juin 2022. Prévu à la base en streaming sur Hulu, on apprend qu’il sortira finalement au cinéma en juin 2023.

Concept poster par Creepy Duck

Scott Beck et Bryan Woods travaillent sur l’adaptation de The Boogeyman (Le Croque-Mitainedepuis juin 2018. Les scénaristes de Sans un Bruit avaient eu l’approbation de Stephen King sur leur scénario il y a plus de deux ans et le tournage s’était terminé en juin 2022.

La diffusion, qui a toujours été prévue pour se faire sur Hulu (plateforme de streaming rachetée par Disney), a finalement changé. On a appris cette semaine que Disney prévoit finalement de sortir le film réalisé par Rob Savage au cinéma, et que sa sortie est prévue pour le 2 juin.

Toutes ces informations concernent les États-Unis : à ce stade on ne sait pas en France si la sortie se fera également au cinéma (a priori oui), et surtout si elle se fera à la même date.

The Boogeyman (Le Croque-Mitaine) est PG-13 aux États-Unis, et dure 2h. On connait plusieurs noms au casting : Sophie Thatcher (YellowjacketsBoba Fett), Chris Mesinna (Sharp Objects), David Dastmalchian (DuneThe Suicide Squad), Marin Ireland (Y: The Last Man, The Umbrella Academy), Vivien Lyra Blair (Bird BoxMr. Corman) et Madison Hu (Voyagers).

A propos de Le Croque-Mitaine

Le Croque-Mitaine raconte l’histoire d’un homme dont les trois enfants ont été tués par une créature qui vit dans son placard. La nouvelle a été publiée dans le recueil Danse Macabre.

L’histoire ne fait plus partie de la liste des Dollar Babies de Stephen King mais elle a été adaptée déjà 3 fois :

  • Un film en 1982 de Jeff C. Schiro proposé dans “Nightfish Collection” : une VHS d’adaptations des nouvelles du recueil Danse Macabre (Nightshift en VO), comprenant notamment la première adaptation de King par Frank Darabont : le court-métrage La Femme dans la Chambre.
  • Une pièce de théâtre.
  • Un court-métrage de 27 min, en 2010, par l’Irlandais Gerard Lough.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom