Cette semaine, Netflix a annoncé une date officielle de sortie pour son film Le Téléphone de M. Harrigan, adapté de l’histoire du même nom dans le recueil Si ça saigne de Stephen King.

Les toutes premières photos viennent d’être dévoilées :

Le Téléphone de M. Harrigan arrive sur Netflix le 5 octobre, aux Etats-Unis mais aussi très certainement en France. En tout cas il sortira chez nous en octobre, et la fiche du film existe déjà sur la plateforme.

Le Téléphone de M. Harrigan est nouvelle issue du recueil Si Ça Saigne. Au casting, on retrouve notamment :

John Lee Hancock écrit et réalise, et Ryan Murphy produit pour Blumhouse.

Pour John Lee Hancock, l’adaptation de la nouvelle 2020 de Stephen King a constitué un défi unique. « Étant donné qu’il s’agit d’une nouvelle et qu’elle ne compte que 80 pages environ, [il faut] se jeter à l’eau, s’emparer de la thématique qu’il essaie d’exprimer et l’activer dans des scènes qui ne se trouvent pas nécessairement dans la nouvelle ».

« Vous terminez un scénario et vous réalisez que vous devez l’envoyer à Stephen, et que vous allez recevoir un pouce en l’air ou un pouce en bas », se souvient Hancock. « Vous vous dites : Oh mon Dieu, Stephen King est en train de lire mon scénario. J’espère qu’il va l’aimer ».

On apprend que l’équipe du film s’est heurtée à plusieurs difficultés, notamment quant à la réalisation d’un film du milieu des années 2000. Afin de mettre la main sur suffisamment de technologies adaptées à l’époque, Hancock s’est tourné vers son assistant, Jack Kramer. « C’était un vrai génie de la technologie en grandissant. Il était l’un de ces types qui pirataient les téléphones et les vendaient sur eBay », explique Hancock. « Et il est originaire du Connecticut, où nous avons tourné. Il avait tout dans sa maison, qui n’était qu’à 45 minutes de là. Quand on lui demandait s’il avait quelque chose, il répondait : ‘J’en ai des boîtes’. »

Mais Hancock est catégorique : le film ne se résume pas à ces vieux iPhones. « Plus que tout, il s’agit d’une relation étrange entre un milliardaire octogénaire et un [jeune homme], des liens d’amitié et de la question de savoir jusqu’où on est prêt à aller pour un ami », dit-il. « Vous aimez Les Evadés, vous aimez Stand By Me, vous aimez La Ligne Verte, vous aimez une tonne d’autres Stephen King ? C’est dans la lignée des frères Grimm. C’est un conte de fées préventif, d’une certaine manière. »

L’histoire (sans spoiler) : Un étudiant offre à Mr Harrigan, le retraité pour lequel il fait de petits travaux, un iPhone.

Trois des quatre histoires du recueil ont été optionnées pour être adaptées seulement quelques semaines après sa parution en vo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom