The Stand a débuté sur CBS All Access le 17 décembre 2020. Elle est diffusée en France sur Starzplay depuis le 3 janvier. Voici un guide des easter eggs et références à l’univers de Stephen King, épisode par épisode, au fur et à mesure de leur diffusion aux Etats-Unis.

Evidemment, si vous n’avez pas vu la série, ne lisez pas la suite de cet article !

le fléau diffusion france série starzplay

Retrouvez ici mon avis sur la série The Stand

Si vous avez vu d’autres références, notifiez-moi ! Il en manque certainement car Aaron Haye, production designer, a déclaré dans cette interview avec Forbes qu’il y avait de subtiles références à l’univers de King absolument partout (et notamment dans le décor).

Episode 1 – The End

Dans la chambre qui est fouillée en tout début d’épisode, celle avec des DVD de films, se trouve au mur un poster du film « Darkman » de Sam Raimi et Bradford May, un titre qu’on pourrait traduire par « L’Homme en Noir » : un des autres noms de Randall Flagg, le méchant du Fléau.

Harold Lauder est joué par Owen Teague qui a déjà joué dans une adaptation de Stephen King : il est Patrick Hockstetter dans les récentes adaptations de Ça.

Harold Lauder reçoit une lettre de refus de son manuscrit de la part des éditions Cemetery Dance : une maison d’édition réelle qui a été fondée par un ami de Stephen King, Richard Chizmar avec qui il a écrit plusieurs histoires, et qui édite notamment beaucoup de King.

Sur l’enveloppe, le code postal indiqué est « 03907 » : si on auditionne, cela donne 19, un chiffre récurrent dans l’œuvre de King.

D’ailleurs, il accroche lettre à un clou planté dans un mur : Stephen King expliquait faire ça avec ses lettres de refus, dans Ecriture, mémoires d’un métier.

Et dans sa chambre se trouve un poster de l’album In The Court of the Crimson King du groupe King Crimson : chez King, « Crimson King » est le « Roi Cramoisi », une entité maléfique notamment présente dans l’univers de La Tour Sombre.

La machine à écrire dans la boutique d’antiquités aperçue par Harold, au moment où il récupère l’arme d’un policier mort a une étiquette sur laquelle est indiqué le prix : 217 ! Oui, comme la chambre de Shining.

D’ailleurs, une des boutiques s’appelle « Derry & Sons » : Derry est une ville fictive où se déroulent certaines histoires importanes de King.

Quand Fran rêve qu’elle est dans les maïs, elle entend des enfants rire et courir : difficile de ne pas penser aux Enfants du Maïs.

Episode 2 – Pocket Savior

Difficile de ne pas penser à Andy Dufresne dans Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank quand on voit Rita et Larry s’engager dans un tunnel d’excréments.

D’autant qu’on passe une partie de cet épisode en prison !

Episode 3 – Blank Page

Quand Randall Flagg apparaît alors que Mère Abigail interroge l’homme retrouvé presque mort (qui a manifestement été crucifié), le motif de la moquette est le même que dans le film Shining de Stanley Kubrick.

Au même moment, des corbeaux s’abattent sur les vitres, faisant penser aux événements de La Part des Ténèbres.

La planche de Ouija de Nadine Cross porte le nom de « The Amazing Taduz Planchette » en référence à Taduz Lemke qui porte un maléfice à Billy Halleck dans La Peau Sur Les Os (merci Stéphane).

Episode 4 – The House of the Dead

Dayna Jurgens, une des femmes retenues par l’homme qui a bloqué la route avec un camion est jouée par Natalie Martinez qui a joué dans une autre adaptation de Stephen King : Under the Dome (Shérif adjointe Linda Esquivel).

A la 46e minute de l’épisode, on voit le caméo annoncé de Stephen King sur une affiche d’Hemingford Home.

* Harold et Nadine trouvent des explosifs au Roland Ranger Station : un nom en référence à Roland, le Pistolero de La Tour Sombre

* Le sceau de Randall Flagg à New Vegas est une référence à l’oeil du Roi Cramoisi qui a été ré-arrangé pour ressembler à Flagg.

Episode 5 – Suspicious Minds

Dans l’hotel de New Vegas où on voit Dayna Jurgens (Natalie Martinez) emmenée par Lloyd Henreid, sur un plan la moquette est une reprise du motif du Shining de Kubrick.

Episode 6 – The Vigil

Je n’ai rien vu ! Et vous ? Si vous avez repéré des connexions ou des références, venez me les dire que je les ajoute :)

Episode 7 – The Walk

Je n’ai rien vu ! Et vous ? Si vous avez repéré des connexions ou des références, venez me les dire que je les ajoute :)

Episode 8 – The Stand

Comment ne pas penser à Grippe-Sou dans Ça Chapitre 1 qui crie à la télé « Kill them all Kill them all » quand la foule hurle face aux écran « Burn them down Burn them down » ?

Episode 9 – Coda: Frannie in the Well

Au moment du barbecue, on a enfin le caméo de Mick Garris, réalisateur de la première adaptation du Fléau, qui avait été annoncé !

Forcément le champs de maïs à côté de la maison de Fran et Stu n’inspire rien qui vaille quand on a lu Les Enfants du Maïs

Frannie tombe dans le puits tel Joe, le mari de Dolores Claiborne.

* Sur le bord de la fenêtre, à côté du talkie-walkie de Fran, est plié un petit bateau en origami en référence à Ça.

* Quand Stu Redman dévalise l’étagère de la pharmacie, on peut apercevoir un produit dont le nom « est en lien avec la société et les produits qui sont à l’origine de la pyrokinésie de Charlie« .

fleau-stand-mick-garris-cameo

Les références marquées d’une étoile * sont celles qui ont été dévoilées par Aaron Haye, production designer, dans cette interview avec Forbes.


Si vous avez aimé cet article, soutenez Stephen King France et aidez l’association à créer plus de contenus en donnant un euro au Tipeee, et recevez des contreparties en échange !

Soutenez Stephen King France sur Tipeee

3 Commentaires

  1. Dans l’épisode 3, la planche de Ouija de Nadine Cross porte le nom de The Amazing Taduz Planchette. Référence à Taduz Lemke qui porte un maléfice à Billy Halleck dans La Peau Sur Les Os.

  2. Dans le dernier épisode, il y aussi une figurine de Tortue dans la maison près du champs de maïs. Impossible que cet animal ait été choisi au hasard ^^

  3. Dans l’épisode 7 (et précédemment quand Harold et Nadine les récupèrent) sur les caisses d’explosifs est indiqué « Empire Explotech ». Il me semble que ce sont les mêmes que dans le roman « Chantier » (sous le nom de Bachman). A relire pour vérifier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom