Keith Thomas prépare une nouvelle adaptation du roman Charlie de Stephen King, et il promet que le film sera « brute et viscéral ».

charlie firestarter drew barrimore

En août 2020, Keith Thomas annonçait déjà « des têtes qui s’enflamment et des visages qui fondent » dans le scénario du nouveau Charlie écrit par Scott Teems et produit par Blumhouse et Universal. Il en a confié plus dans une récente interview pour Forbes.

« Tout se passe très bien. J’espère que nous pourrons tourner cette année. C’est un projet dans lequel j’étais vraiment ravi de m’impliquer. » A voir évidemment ce qu’il sera possible de faire cette année dans le contexte sanitaire actuel, même si au mons aux Etats-Unis la production cinématographique semble reprendre.

« Je pense que tout le monde est sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la vision de ce que nous voulons que ce film. C’est une histoire émotionnelle, brute, viscérale et personnelle.

On apprend notamment que c’est Jason Blum, de Blumhouse, qui a proposé le script de Scott Teems à Keith Thomas, Blum et Thomas ayant déjà collaboré pour Halloween Kills. King ne suit pas de près la production mais est tenu au courant et a validé le casting et les choix des équipes. « Il a adoré le scénario, alors oui, il est impliqué dans une certaine mesure pour donner sa bénédiction au projet. »

Chez cinemablend, il a également confié que le fait qu’une adaptation existe déjà (sortie en 1984) est un avantage. La première adaptation étant assez proche du matériel source de Stephen King, Keith Thomas va se concentrer sur des éléments de l’histoire qui n’ont pas été complètement étoffés lors du premier film.

« Je regarde ce film comme un excellent exemple de réalisation et d’adaptation du livre. C’est très, très proche du livre en ce qui concerne la manière dont il se déroule, et la façon dont les personnages sont introduits, y entrent et en sortent. Pour moi, c’est génial qu’il existe et les gens qui l’aiment, je pense, l’aimeront toujours après le nouveau. Mais j’espère qu’ils aimeront aussi le nouveau. »

« Je suis ravi de faire une nouvelle adaptation et d’entrer dans certaines choses que le film original n’a pas traitées, certaines choses qui, à mon avis, sont au cœur de ce qu’est le livre. Et en même temps, c’est à la fois fidèle à l’histoire et au cœur du livre, mais en même temps, nous vivons à une époque différente de celle du début des années 80, et je pense qu’il y a beaucoup de choses à explorer. »

En toute logique le script semble donc transposer l’histoire de nos jours, ce qui devrait rendre l’histoire très intéressante sans la trahir car Charlie est de ces histoires de Stephen King qui sont toujours terriblement d’actualité.

Le film sera également très inspiré de l’univers des super-héros qui ont marqué le cinéma fantastique ces dernières années, une influence logique pour une histoire qui parle d’une petite fille dotée de pouvoirs pourchassée par le gouvernement : « Ce que j’ai le plus aimé dans Charlie, c’est à quel point il était ancré, à quel point c’était réel. C’était très proche de notre monde. Ces pouvoirs existent. Ils ne sont pas nés de la magie, aucun extraterrestre n’est impliqué. C’est une expérience, une expérience qui a débloqué quelque chose chez ces gens. Et donc le garder aussi ancré que possible est la clé pour moi, et je pense que cela va vraiment ajouter quelque chose que nous n’avons pas vu, car nous sommes tellement habitués à voir les pouvoirs de cette manière de super-héros que je pense les voir de façon plus dramatique et teintée d’horreur sera, espérons-le, une sorte d’ouverture pour les gens. »

On ne sait à ce stade rien d’autre de l’adaptation si ce n’est que Zac Efron et Michael Greyeyes sont au casting.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom