Un projet d’adaptation de plus pour Stephen King : la chaîne de streaming Hulu vient de commander un épisode pilote pour une série adaptée de son roman Les Yeux du Dragon, publié en France en 1995.

Le showrunner s’occupera également du script du pilote, et c’est Seth Grahame-Smith (producteur des 2 chapitres de Ça) qui endossera ce double rôle. “Je suis tellement excité de travailler dans le monde de Stephen King avec Hulu, qui a une si belle feuille de route avec des adaptations de Stephen King. Le but de cette série est de se démarquer des adaptations de Stephen King qui existent déjà, avec ce riche matériau source sous-jacent et le seul livre de fantasy qu’il ait écrit et qui contient des rois, des épées et des princesses. Nous honorerons l’esprit du livre et l’héritage.”

À la production on devrait également retrouver David Katzenberg, Bill Haber, Roy Lee et Jon Berg.

Hulu, qui vient d’être racheté par Disney pour concurrencer Netflix, n’en est pas à sa première adaptation de Stephen King puisqu’on doit déjà à la chaîne de streaming deux très bonnes séries : 22/11/63 et Castle Rock.

Intimement lié à La Tour SombreLes Yeux du Dragon en a adopté son univers de fantasy. Pour autant, il est bien plus léger que les Stephen King que nous sommes habitués à lire, car il abuse volontairement des ficelles des contes pour enfants. Il a en effet écrit Les Yeux du Dragon pour sa fille quand elle avait 13 ans, triste de constater qu’elle n’avait jamais lu aucun livre de son père, peu intéressée par les créatures d’horreur qu’il créait. Il a ainsi donné une fabuleuse histoire de courage, de magie et de chevalerie que l’on prend plaisir à lire à tout âge.

Résumé de Les Yeux du Dragon : L’ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain… Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c’est en vue d’accomplir son noir dessein : assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéneuse comme le poison. Mais c’est compter sans une antique maison de poupée, quelques milliers de serviettes de table, les yeux d’un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie.

Laisser un commentaire