Lors d’une de ses interviews pour la promotion de la sortie de Firestarter (le 13 mai aux Etats-Unis, le 1er juin en France), le réalisateur Keith Thomas a émis l’idée de créer une franchise autour de cette nouvelle adaptation de Charlie :

« Je suis toujours partant, je suis toujours partant. Je pense que nous avons toutes sortes d’idées sur ce qu’on pourrait faire. De toute évidence, Stephen King n’a pas écrit de suite. Donc, tout cela devrait être exploré, mais j’ai l’impression que nous avons créé un monde là-dedans, et créé certains personnages dont j’ai l’impression que leurs histoires pourraient certainement se développer, se développer et continuer. »

Attention, spoiler sur la fin du film. Cliquez pour dévoiler.
L’autur de l’article, qui a pu voir le film en avant-première, précise : « En plus du potentiel de narration de ce monde avant que nous ne soyons plongés dans cette histoire spécifique, la conclusion s’accompagne également d’une certaine ambiguïté et de questions sans réponse, confirmant qu’une préquelle, une suite ou même des spin-off qui se déroulent dans une chronologie parallèle à celle-ci pourraient toutes être possibles. »

Pour que son souhait voit le jour, il faudra que le succès soit au rendez-vous. Il n’est pas le premier à rêver d’une franchise Kingienne. Gardons une pensée émue pour la « franchise Shining » avortée après le peu de succès du film de Doctor Sleep. Et une pensée un peu moins émue pour la franchise La Tour Sombre morte avec l’unique film existant.

Retrouvez ma traduction des interviews promo du casting et de l’équipe de Firestarter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom