Jamie Foxx a construit un héritage incroyable en tant qu’acteur et interprète. En tant que créateur aux multiples talents, il a accumulé d’innombrables distinctions avec une grande variété de performances. Il ne recule jamais devant des choix de carrière audacieux et il a désormais une nouvelle idée : faire une version du Misery de Stephen King avec un rôle principal noir, inspiré de sa propre expérience.

« L’horreur » est probablement un des derniers genres cinématographiques auquel Jamie Foxx ne s’était pas encore intéressé. King étant à la mode ces dernières années, c’est assez naturellement que l’acteur oscarisé a évoqué son nom dans une interview avec le magazine Men’s Health en révélant ce qui le pousse à continuer à créer : l’opportunité de rêver, et l’opportunité de réaliser ces rêves grâce à son talent.

« L’opportunité me fait bouger. J’ai eu une grande idée, puis je me suis endormi et me suis réveillé et c’était dans mon rêve. Alors, j’ai écrit Black Ocean’s Eleven, et je viens de réécrire Misery. » dit-il avant d’expliquer qu’il a été inspiré par sa propre rencontre d’un couple de fans qui avait gagné un dîner avec lui lors d’une vente aux enchères caritative. Il a passé la soirée avec eux et a d’abord été emporté par leurs éloges à son égard. Mais finalement, « c’est devenu bizarre ».

Evidemment ce projet n’ayant été qu’évoqué, on est loin de savoir s’il aboutira, ou si ce serait une réelle adaptation ou plus un film inspiré de. Mais savoir qu’un tel projet existe dans l’esprit d’un créatif comme Jamie Foxx est réconfortant : quitte à adapter encore et encore Stephen King, pourvu que les personnes qui mènent ces projets fassent l’effort de réellement les ré-adapter en les mettant au goût du jour, avec leurs propres interprétations et leurs vécus, et surtout qu’ils réussissent à pallier les défauts des anciennes oeuvres de Stephen King en terme de représentation et de visibilité de certaines personnes (et dans ce cas précis, des noirs notamment).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire !
Merci d'entrer votre nom