Une nouvelle théorie circule sur Margaret White, la mère de Carrie dans le roman du même nom publié en 1974 : elle aurait prédit les événements du Fléau (1978) !

Quand on commence à lire toute l’oeuvre de Stephen King et qu’on comprend à quel point ses histoires sont imbriquées les unes dans les autres, créant un véritable multivers, il est très tentant de chercher des théories pour créer de nouveaux liens.

Afin de comprendre cette théorie sur Margaret White qui aurait prédit Le Fléau, il faut se pencher sur deux autres romans : Shining (1977) et Docteur Sleep (2013). Attention, spoilers dans la suite !

Carrie a des pouvoirs télékinétiques. Ça, on le sait. Ce n’est pas la seule chez King à avoir des pouvoirs pour certains fans, tous ceux qui ont un pouvoir chez King ont une forme de shining. Selon la théorie, Danny Torrance a un shining légèrement moins puissant que celui de Carrie White, qui est incontrôlable et alimentée par la rage. Dans Docteur Sleep, Danny rencontre Abra Stone qui a aussi le shining, et qui a de puissants pouvoirs télékinétiques qui n’ont augmenté en force qu’une fois qu’elle était à la fin de son adolescence, comme pour Carrie.

La théorie suggère finalement que Margaret White aurait une version du shining, en raison de sa nature héréditaire supposée.

Dans Carrie, Margaret White prétend recevoir des messages de Dieu sur la fin du monde, et voit une figure satanique noire. Randall Flagg – du Fléau – voyage à travers les mondes, apportant la destruction avec lui. Il est souvent appelé “l’homme en noir”, ce qui montre des similitudes remarquables avec la description de Margaret de l’homme qu’elle voit en visions, qui est censé provoquer l’apocalypse (exactement ce que cherche à faire Randall Flagg). Si elle a en effet des capacités similaires à celles des autres dans l’univers de King, il est dans ce cas fort possible qu’elle ait confondu ses visions avec un message d’une puissance supérieure.

Dans Docteur Sleep, il est révélé qu’Abra est la nièce de Danny et que, en raison de cette relation de sang, elle a des dons similaires à ceux de son oncle. Le lien du sang pourrait indiquer que Carrie a hérité ses puissantes capacités de sa mère. Margaret supplie même sa fille de réprimer ses capacités, ce qui peut signifier qu’elle a également dû faire face aux défis de contrôler ses propres pouvoirs ou aptitudes. Bien que Margaret ne prédit jamais explicitement les détails exacts des événements du Fléau, elle a été la première personne à mentionner un homme qui pourrait être Randall Flagg et la fin du monde. Si les événements des romans de King sont classés par ordre chronologique, cela signifie que la prémonition de Margaret s’est manifestée quatre ans avant qu’elle ne se produise.

Au final, il est hautement plausible que Margaret White ait prédit les événements du Fléau et la théorie tient la route. Le multivers de Stephen King est si vaste que les pouvoirs abordés dans Carrie pourraient se connecter à de nombreux autres personnages et histoires, y compris à la pandémie du Fléau.

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire