Dans le Tennessee, le passage d’une tornade a détruit la prison qui avait servi de lieu de tournage aux films La Ligne Verte et Walk the Line.

C’est un morceau de l’histoire du cinéma qui a été largement endommagé par une tornade cette semaine. La prison d’État du Tennessee qui a servi de lieux de tournage pour La Ligne Verte et Walk The Line a été endommagée par des tempêtes.

Le département correctionnel du Tennessee a publié une vidéo des dégâts (cf tweet ci-dessus) : de nombreux murs de briques se sont effondrés et les poteaux électriques sont tombés au sol. Un bâtiment de stockage a été détruit et certains véhicules stationnés à la prison ont été endommagés ou manquent, sans doute emportés par la tornade.

La prison a fermé ses portes en 1992 et n’est pas ouverte au public, aucun blessé n’est à déplorer et on ne sait pas encore si les parties de bâtiment qui tiennent encore debout vont être éboulées ou non.

L’intérieur est connu du public notamment grâce à La Ligne Verte, le film de Frank Darabont sorti en 1999 d’après le roman du même nom de Stephen King.

Laisser un commentaire