En plus de ses conseils lecture sur Twitter (il lit environ 80 livres par an), Stephen King publie régulièrement des critiques de livres pour le journal New York Times. Après The Witch Elm de Tana French en octobre 2018, il vient de publier son avis sur Lady in the Lake de Laura Lippman, paru en anglais le 23 juillet 2019.

lady-in-the-lake-laura-lippman-stephen-king

Résumé de Lady in the Lake :
En 1966, Baltimore est une ville de secrets que tout le monde semble connaître – sauf Madeline “Maddie” Schwartz. L’année dernière, elle était une femme au foyer heureuse, même choyée. Cette année, elle divorce après vingt ans, bien décidée à concrétiser ses ambitions de jeunesse de vivre une vie passionnante et enrichissante.
Maddie veut être importante, laisser sa marque dans un monde en rapide mutation. S’appuyant sur ses propres secrets, elle aide la police de Baltimore à retrouver une fille assassinée – une aide qui aboutit à un emploi dans le journal, le Star. Travailler au journal offre à Maddie l’occasion de se faire connaître, et elle a trouvé la bonne histoire pour ça : une femme noire disparue dont le corps a été retrouvé dans la fontaine d’un lac dans un parc de la ville.
Cleo Sherwood était une jeune femme noire qui aimait s’amuser. Personne ne semble savoir ni se soucier de la raison pour laquelle elle a été tuée, à l’exception de Maddie – et de la femme morte elle-même. Maddie cherche à découvrir la vérité sur la vie et la mort de Cleo, mais le fantôme de Cleo veut rester tranquille.
L’enquête de Maddie la met en contact avec des personnes qui vivaient à la périphérie de sa vie: une vendeuse de bijoux, une serveuse, une étoile montante du Baltimore Orioles, un policier, une journaliste endurcie, un homme seul dans un cinéma. Malgré son ambition et son dynamisme, Maddie pourrait ne pas voir les personnes qui sont sous son nez. Son incapacité à regarder au-delà de ses propres besoins pourrait mener à la tragédie et à la tourmente plusieurs personnes – y compris l’homme qui partage son lit, un policier noir qui se soucie de Maddie plus qu’elle ne le sait.

La critique de Stephen King est disponible gratuitement à la lecture sur le site.

Laisser un commentaire