Le 1er septembre dernier, Stephen King récupérait les droits de Dead ZoneCujoCreepshowLes Enfants du MaïsCat’s Eye et Charlie. Aujourd’hui, le journaliste Jonathan Randles nous apprend qu’il a également récupéré les droits de Brume et 1408 avant la faillite de la Weinstein Company.

the-mist-brume

Après le “scandale Weinstein”, les studios Weinstein ont fait faillite et l’ensemble de leurs contrats ont été repris par la société Lantern Capital Partners pendant l’été. Les droits de la nouvelle Brume (The Mist en VO) ont été restitués à Stephen King plusieurs mois avant l’effondrement de la société Weinstein, a déclaré mardi un avocat représentant l’auteur dans un dossier.

L’avocat a été obligé de faire un dépôt au tribunal pour contre-carrer une publication de Lantern indiquant que Brume faisait partie de leur portfolio. Il y indique que l’option d’exploitation de la nouvelle expirait fin juin 2017, les droits ont donc été rétablis à Stephen King. On apprend par la même occasion que les droits de 1408, la nouvelle du recueil Tout Est Fatal qui a donné le film Chambre 1408, ont également été récupérés.

Les deux adaptation de Brume/The Mist (le film de Franck Darabont de 2007 et la série de 2018 diffusée sur Netflix) étaient produites par Dimension Films, une ancienne filiale de Weinstein Co.

 

Laisser un commentaire