Si vous êtes sur cet article sans avoir vu entièrement la première saison de la série Castle Rock, fuyez. Car je vais spoiler. Pire : je vais raconter la fin. Car il y a quelques choses à clarifier.

castle rock hulu jj abrams stephen king

C’est bon ? Tout le monde a bien vu tout Castle Rock s01 ? Ok, C’est parti.

 

Qui est le Kid ? D’où vient-il ?

Pour moi, nul doute que le Kid ait raconté la vérité sur son voyage d’un monde à l’autre. Les bois de Castle Rock qui auraient une porte à travers les mondes : c’est du Stephen King. C’est même du La Tour Sombre, et les créateurs avaient prévenu que la Tour serait très présente sur les derniers épisodes. Le fait que le Kid appartienne à une autre réalité est pour moi la cause des problèmes de cette vile : sa seule présence déséquilibre les forces de Castle Rock. Il n’appartient pas à ce monde et ce monde est en déséquilibre tant qu’il ne rentre pas chez lui. L’enfermer au lieu de le renvoyer chez lui était-il la bonne solution ? Pas sûr…

“Tant que je resterai ici, ça empirera. Des gens mourront.”

Quel est ce visage monstrueux du Kid que l’on aperçoit ? Allez savoir… Une hallucination d’Henry, peut-être : la tête de son père maintenant mort et enterré ? Un indice qu’il est vraiment le Diable ? Ou un effet secondaire de tout ce temps passé hors de son monde ? Je penche pour la première option, Henry est obsédé par son père et vient de se souvenir l’avoir tué.

“Peut-être que des choses font de vous un monstre. Ou peut-être que vous en étiez un depuis le début…”

Cette phrase en voix off s’applique-t-elle au Kid ? Ou à Henry, qui a tué son père et séquestre un jeune homme ?

kid bill skarsgard episode 10 castle rock
Vraiment vous ne trouvez pas qu’il a un air du père d’Henry ?

Pourquoi Henry Deaver enferme-t-il le Kid ?

Notre Henry ne se souvient pas avoir été enfermé plusieurs décennies dans un autre monde donc il ne ressent aucune empathie. Il est seulement hanté par sa culpabilité. Quand il regarde le Kid, il ne voit que le discours maniaque de son père. Et alors que le Kid le supplie de retourner dans les bois dans l’espoir de rentrer chez lui (le bourdonnement de plus en plus fort indique que la porte entre les mondes est plus ouverte que jamais), il dit à Henry “Je ne veux pas te blesser, Henry”. Des mots quasi identiques à ceux de son père, qui chez Henry ne peuvent éveiller que de la rage. De la rancœur. Suffisamment pour garder le Kid enfermé.

Une fin ouverte à toutes les théories

Cette fin ouverte pourra surprendre ceux qui ne sont pas habitués aux œuvres de Stephen King. Pourquoi Dale Lacy semble croire que le Kid est le Diable ? L’est-il réellement ? Qui a tué Odin ? Comment Ruth est-elle morte ? Et surtout pourquoi le Kid sourit à la fin !? On ne le sait pas, on ne le saura sans doute jamais puisque la saison 2 s’intéressera à une autre intrigue.

Néanmoins, EW soulève une théorie intéressante que vous avez peut-être déjà lue dans notre dossier des easter eggs : un an après, Henry Deaver défend un homme qui a un problème de voisinage avec une certaine Wilma Jercyck. Wilma est un personnage important de Bazaar : elle meurt en se battant avec sa voisine Nettie Cobb, qui décède aussi. Sauf qu’ici, Wilma est bien vivante… Et c’est bien la première fois de la série qu’une référence à une autre oeuvre de King ne correspond pas à ce qu’il a écrit… Sommes-nous toujours dans la même réalité ? Ruth elle-même, qui a conscience des différentes réalités, ne sait plus dans laquelle elle se trouve. D’ailleurs, Henry a un accident après avoir été attaqué par une nuée d’oiseaux. Dans La Part des Ténèbres, les moineaux sont des messagers entre deux mondes, et ils apparaissent dans l’épisode 9 au moment où The Kid/Henry change de réalité. Après son accident, Henry s’est-il réveillé dans son monde ?

Quoi qu’il en soit, Castle Rock s’intéresse aux histoires que l’on se raconte pour s’absoudre : l’héritage, les secrets enfouis, l’aveuglement. Il n’y a pas de mystère à résoudre. C’est une réflexion sur le manque de réponses, et ce que ça nous inflige au fil du temps. On comprend par exemple dans ce dernier épisode qu’Henry Deaver devient avocat de condamnés à mort pour se repentir de la mort de son père, dont il est responsable. Et en toute logique, la fin de la série n’apporte pas toutes les réponses. Comme beaucoup de fins de livres de Stephen King.

Chez Stephen King, les fins sont douce-amères. Nous devons répondre par nous même à beaucoup de questions. Ce n’est pas une histoire à propos d’un lieu et de ses habitants, Castle Rock nous raconte ce que nous raconte chaque histoire de King : nous connaissons la source de nos problèmes, mais quand nous avons l’occasion de nous en débarrasser, le plus souvent nous la gardons enfermée proche de nous.

kid bill skarsgard episode 10 castle rock cimetiere

La fin de Castle Rock expliquée par les créateurs de la série

Interviewés par EW, les créateurs Sam Shaw et Dustin Thomason sont revenus sur cette fin (traduction de premiere.fr) :

Nous avons toujours su que nous voulions terminer la saison au moment où “notre” Henry Deaver se pose une question cruciale, qui soulève chez lui énormément de doutes. Croit-il à cette histoire qui a été racontée à Molly ? Cette histoire incroyablement imaginative, vraie ou peut-être fausse ?”

“Sam et moi avons un point de vue assez fort sur cette question, mais le choix créatif pour lequel nous avons opté, c’est de présenter au public toute une série d’événements étranges et apparemment inexplicables au cours de la saison, puis de donner au Kid la possibilité de fournir une sorte clé, une Pierre de Rosette qui résout tout, qui répond à certaines voire à toutes les questions. Et puis on a placé le public dans la position de décider par lui-même si cette clé était vraie, si l’histoire du Kid était vraie ou non. Nous, on a un avis bien sûr, mais on préfère ne pas le mentionner…”

Henry a décidé, sur la base de tout ce qu’il avait vu, qu’il était moins risqué pour lui, pour le monde et pour cette ville, de ne pas croire à l’histoire du Kid. Henry a décidé que le prix à payer pour ne pas le croire était plus acceptable que le prix de la confiance, et potentiellement se tromper. Alors selon votre interprétation de l’histoire de l’épisode 9, il peut s’agir d’un sacrifice ironique, tragique, mais héroïque, ou d’une conclusion nettement plus dark pour ce personnage. (…) La seule chose que nous pouvons confirmer définitivement, c’est que Sissy Spacek ne joue pas une réincarnation de Carrie White, comme le dit une théorie que nous avons beaucoup vue circuler. Désolé de vous décevoir !”

En conclusion : merci Castle Rock

C’est une fin parfaite à la Stephen King. Comme tout le reste de la série : de l’ambiance au traitement de l’intrigue en passant par les quelques longueurs, pas de doute, c’est du Stephen King pur et dur.

Castle Rock n’est pas une adaptation directe d’un Stephen King, mais la série a réussi à faire ce que beaucoup d’adaptations n’ont jamais touché du doigt…

Vivement la saison 2 !

 

6 Commentaires

  1. Bonjour ! Merci pour cet article qui m’apporte quelques éléments de réponses aux questions que je me posais. La théorie de la timeline liée à Wilma est très intéressante. Il y a toutefois un élément très troublant qui m’empêche de dormir : pourquoi le Kid va sur une tombe au nom de Deaver Boy ? Il semble que cette tombe soit celle d’un enfant mort né, or il me semble que dans notre Castke Rock, Ruth a justement adopté Henry suite à une fausse couche non ? Le Kid pourrait être ce bébé ? Il y a deux plans bien insistants sur cette tombe, une fois du point de vue du Kid et une fois du point de vue de Henry. Est ce que d’autres fans de la série auraient des théories à partager à ce sujet ? En tout cas, après chaque épisode je venais lire votre article sur les easter eggs, votre site est devenu une référence pour moi ! À très bientôt. Laetitia.

    • Bien sûr que le Kid est ce bébé ! Il n’y a pas de théorie tout est expliqué dans un des épisodes précédents : le Kid est Henry Deaver, le fils de Ruth qui n’est pas mort. Dans notre la réalité du Henry adopté, le Kid va donc sur sa propre tombe ! ;)

  2. Il y a quand même un petit mystère plus concret que je ne m’explique pas. Mais, vu que je suis le seul à me poser la question, j’ai peut-être zappé un truc sans m’en rendre compte. Il faudrait que je revois cette saison.
    Donc, à la fin de l’épisode 6, on voit le Henry Deaver Avocat se faire enfermer dans le caisson d’isolation du camping car, des deux barjos des bois. Puis à l’épisode 8, notre brave Psychic Molly à des visions, ou ressent la présence de l’avocat dans les bois. Bref, elle se rend sur place, et le délivre du caisson, et s’en vont. Mais du coup, la question qui me tracasse, c’est qui a bien pu tuer l’un des deux barjo ?… L’autre barjo ?… Molly ?… Ou alors, c’est bien Henry le responsable, comme le pense le bureau du Sherif ?… Henry, pourtant apparemment enfermé pendant le meurtre… Je suis perdu…
    Surtout que, dans les visions de Molly, qui lui permettent d’aller délivrer Henry, on voit clairement le tournevis qui sert d’arme du crime. Et bizarrement, ce tournevis a bien l’air d’être entre les mains de Henry l’avocat… Mais, lorsqu’il est jeune. Voir même dans l’autre réalité, puisqu’on y voit aussi dans la cave, le grillage de la cage. Ou alors, ce jeune noir qui tiens ce tournevis, c’est peut-être Wendell, le fils de l’avocat qui, perturbé par « le bruit » comme quand il descend du bus, aurait été attiré dans les bois, et prit lui aussi d’une folie meurtrière…
    Bref, ce meurtre me laisse complétement perplexe. Et tu as la solution, ou quelqu’un d’autre, je suis preneur. Bah.. C’est que la question ne m’empêche pas de dormir.

  3. Bonjour !
    Excellente série qui, comme dans les livres de King, pose l’intrigue et lui fait prendre son temps, pose les personnages en leur donnant un passé, un présent et un futur, pose un rythme et une atmosphère étrange. Je pense que ceux qui n’aiment pas la série sont ceux qui n’ont pas l’habitude de lire du Stephen King et donc se sentent frustrés !
    Concernant la théorie de “Qui a tué Odin ?” c’est vrai que je pencherai vers Wendell qui semble influencé par le son. Dans l’épisode 9, lorsqu’il sort des bois, il y a un plan de quelques secondes sur le jeune interprète d’Odin fixant le jeune garçon qui donne l’impression de l’avoir déjà vu ou de savoir quelque chose sur Wendell mais ne souhaitant pas forcement en informer la police (d’ailleurs ce jeune homme semble en savoir beaucoup des choses comme, toujours dans l’épisode 9, lors de la fusillade dans le commissariat ou il met en garde Henry de ne pas aller dans les bois avec le Kid).
    Et pour le Kid, les histoires de King nous apprend qu’il faut se méfier des apparences, qu’un personnage peut en cacher un autre et que le mal se glisse dans toutes les petites failles. Le Kid me semble bien ambigu pour n’être qu’une victime d’un voyage dimensionnel ! On voit Castle Rock affecté affreusement par sa présence dans le monde du Henry adopté mais ne l’on voit pas les choses horribles dans l’autre Castle Rock ou se trouve le Henry adopté, son ambition était-elle vraiment de rentrer chez lui ou tout autre ?!

  4. Que penser de la fin de la saison 1 ?
    La réponse est une évidence.
    On nous dit ici que :
    « Cette fin ouverte pourra surprendre ceux qui ne sont pas habitués aux œuvres de Stephen King. Pourquoi Dale Lacy semble croire que le Kid est le Diable ? L’est-il réellement ? Qui a tué Odin ? Comment Ruth est-elle morte ? Et surtout pourquoi le Kid sourit à la fin !? On ne le sait pas, on ne le saura sans doute jamais puisque la saison 2 s’intéressera à une autre intrigue. »

    Traduction : on nous a ouvertement pris pour des cons.

    Encore une série qui n’a pas d’autre intention que faire tourner les gens en bourrique et donner cours à des interprétations débiles dont tristement beaucoup sont friands.

Laisser un commentaire