Stephen King n’a jamais nié ses influences dans la littérature anglophone, notamment horrifique et fantastique. H.P. Lovecraft est une de ses plus grandes influences, et je vous en parle chez l’association Miskatonic.

L’association Miskatonic a pour objectif de “diffuser, faire connaître et valoriser auprès du public le plus large possible l’œuvre littéraire d’Howard Phillips Lovecraft, ainsi que les travaux de ses continuateurs et des artistes qu’il a influencés, à travers l’organisation de manifestations telles que des conférences, projections, expositions, lectures publiques, concours d’écriture ou animations ludiques.”

L’association m’a contactée pour parler de Stephen King et HP Lovecraft. Car en 1960, alors âgé de 13 ans, le jeune King découvre une caisse de livres qui appartenaient à son père et dans laquelle se trouvait The Lurking Fear and Other Stories, une anthologie de nouvelles de Lovecraft. Ça a été sa première lecture d’horreur “sérieuse” qui influencera à jamais ses histoires, certains de ses concepts (le macroverse, les lumières mortes), son univers, et certains personnages ou créatures (Randall Flagg, le wendigo).

Pour comprendre un peu mieux les liens entre Stephen King et un de ses Maîtres, HP Lovecraft, j’ai répondu aux questions de l’association Miskatonic.

Laisser un commentaire