La nouvelle 1408 de Stephen King paraît en 2002 dans le recueil Tout est Fatal. En 2007 elle est adaptée au cinéma (Chambre 1408) avec John Cusack et Samuel L. Jackson. Mais connaissez-vous l’histoire vraie qui a servi d’inspiration à 1408 ?

Chambre-1408-Stephen-King-origines-histoire-vraie

L’histoire de la nouvelle 1408 est celle de Mike Enslin qui écrit des séries de livres sur des lieux supposés hantés. Pour son nouvel ouvrage, consacré aux chambres d’hôtels hantées, il doit passer une nuit dans la chambre 1408 de l’hôtel Dolphin de New York, dans laquelle douze personnes se sont suicidées depuis 1910. Olin, le directeur de l’hôtel, tente de dissuader Enslin en lui affirmant qu’il existe vraiment une présence surnaturelle dans cette chambre, qu’il n’a plus louée depuis plus de vingt ans, et qu’en plus des personnes qui s’y sont suicidées, trente autres personnes y sont mortes de causes prétendument naturelles. Enslin, qui ne croit pas du tout au surnaturel, est ébranlé par le récit d’Olin mais reste déterminé à passer la nuit dans la chambre.

Vous vous en doutez puisqu’on est chez Stephen King : des événements dans la chambre 1408 en présence d’Enslin, vont donner raison à Olin. Dans le film, Mike enregistre ses réflexions sur la chambre 1408, déclarant : “Les chambres d’hôtel sont un endroit naturellement effrayant, vous ne pensez pas ? Je veux dire, combien de personnes ont dormi dans ce lit avant vous ? Combien d’entre eux étaient malades ? Combien d’entre eux ont perdu la raison ?” Cette ligne est tirée presque mot pour mot de la préface que King a écrite pour 1408 dans Tout est Fatal, mais la nature intrinsèquement effrayante des chambres d’hôtel n’était pas la seule source d’inspiration pour l’histoire.

Stephen King a en effet trouver l’inspiration pour écrire 1408 après avoir lu un article sur une enquête menée par le parapsychologue Christopher Chacon à l’Hôtel del Coronado de San Diego. Construit à la fin des années 1880, le luxueux hôtel était un terrain de jeu pour l’élite d’Hollywood dans les années folles (il a accueilli des stars comme Charlie Chaplin, Mae West et Greta Garbo) mais est surtout connu pour un incident tragique qui s’y est produit quelques années après son ouverture.

En 1892, une jeune femme nommée Kate Morgan s’est rendue à cet hôtel le jour de Thanksgiving sous un faux nom et a informé le personnel qu’un homme la rejoindrait. Cinq jours après son arrivée, le corps de Kate a été retrouvé dans un escalier menant à la plage après qu’elle se soit suicidée. Depuis, les clients et employés de l’hôtel ont signalé plusieurs incidents effrayants, se déroulant principalement dans la chambre au troisième étage occupée par Morgan : des objets se déplaçant de manière inexplicable par eux-mêmes ou des voix et des pas désincarnés.

Ce n’est pourtant pas dans cette chambre que Christopher Chacon a été témoin d’événements paranormaux, mais une autre pièce qui faisait partie des quartiers des femmes de chambre. Après avoir installé des caméras infrarouges, des compteurs magnétiques, etc., Chacon et son équipe ont détecté un total de 37 anomalies dans la chambre de l’ancienne femme de chambre, y compris un verre qui est tombé au sol par lui-même. Les expériences vécues par Chacon n’étaient pas aussi terrifiantes que ce que le pauvre Mike Enslin endure dans 1408 mais restent inexpliquées.

Laisser un commentaire