Dans le cadre du cycle “Stephen King, histoires d’Amérique” organisé par le Forum des Images, Nicolas Stanzick, écrivain et musicien, a donné un cours de cinéma sur les adaptations de Stephen King qui ont renouvelé la peur sur grand écran.

Comment, de Carrie à Shining en passant par Misery et Christine, les adaptations de l’œuvre de Stephen King ont-elles su renouveler les figures de la peur sur grand écran et ancrer le cinéma d’horreur dans la modernité ?

Grâce à un partenariat avec le Forum des Images et avec l’accord de Nicolas Stanzick, je vous propose d’écouter en podcast cette conférence si vous n’avez pas pu y assister :

Les cours de cinéma du Forum des Images sont gratuits et se déroulent tous les vendredis soir, de 18h30 à 20h. 5 interventions sur Stephen King sont prévues, et seront rendues disponibles ultérieurement sur le flux de La Gazette du Maine :

  • 11 octobre : Guy Astic (directeur des éditions Rouge Profond, enseignant en cinéma) a donné un cours de cinéma intitulé “Stephen King, enfance et danse macabre” (1h30) – Cliquez ici pour l’écouter
  • 18 octobre : Frédéric Bas (enseignant, réalisateur et critique) a donné un cours de cinéma intitulé “L’histoire de l’Amérique considérée comme un film d’horreur” (1h30) – Cliquez ici pour l’écouter
  • 25 octobre : Nicolas Stanzick (écrivain et musicien) donnera un cours de cinéma intitulé “Stephen King, le montreur d’ombres” (1h30) – Cliquez ici pour l’écouter
  • 1er novembre : Laurent Vachaud (scénariste, dialoguiste et critique) donnera un cours de cinéma intitulé “La double narration dans Shining” (1h30) – Cliquez ici pour l’écouter
  • 8 novembre : Pierre Berthomieu (historien en cinéma) donnera un cours de cinéma intitulé “Les impuissants écrivent” (1h30).

Abonnez-vous à La Gazette du Maine pour ne pas les manquer :

Et si vous aimez les contenus que je vous propose, n’hésitez pas à participer à mon Tipeee pour me soutenir et m’encourager :

Laisser un commentaire