L’association de la presse du Maine met aux enchères un exemplaire de L’Institut, le dernier roman de Stephen King, dédicacé au profit de son fonds de bourses d’étude.

FILE – In this May 22, 2018 file photo, author Stephen King attends the 2018 PEN Literary Gala at the American Museum of Natural History in New York. The film “It: Chapter Two,” is based on King’s book. (Photo by Evan Agostini/Invision/AP, File)

L’enchère se déroule en ce moment sur eBay et se terminera le 3 novembre à 13h, heure française. Après 2 jours d’enchères au moment où je tape ces mots, le livre est déjà estimé à $1,025 !

Il faut dire qu’il n’est pas simplement signé de la main de Stephen King, il est aussi daté (9 octobre 2019) et King y a apposé une note : “Read your local newspaper, and support journalism !” , c’est à dire en français “Lisez votre journal local et soutenez le journalisme !”.

L’association propose chaque année, pour sa conférence annuelle, une grande vente aux enchères réservée à ses membres pour contribuer au financement de la bourse destinée aux étudiants du Maine poursuivant une carrière dans le journalisme de presse écrite. Mais le livre de Stephen King est arrivé trop tard pour la vente aux enchères de cette année. Les membres du conseil d’administration de l’association ont donc décidé de quand même proposer le livres aux enchères, en l’ouvrant au public.


L’Institut (The Institute) sera publié en France par Albin Michel le 29 janvier 2020 !

Au milieu de la nuit, dans une maison située dans une rue calme de la banlieue de Minneapolis, des intrus assassinent en silence les parents de Luke Ellis et le chargent dans un SUV noir. L’opération prend moins de deux minutes. Luke se réveillera à l’Institut dans une chambre qui ressemble à la sienne, sauf qu’il n’y a pas de fenêtres. Et derrière sa porte se trouvent d’autres portes, derrière lesquelles se trouvent d’autres enfants aux talents spéciaux – télékinésie et télépathie – qui sont arrivés dans cet endroit comme Luke : Kalisha, Nick, George, Iris et Avery Dixon âgé de 10 ans. Ils sont tous dans la Moitié Avant. Luke apprend que d’autres sont passés à la Moitié Arrière, ‘comme les motels crasseux’, dit Kalisha. “Vous y entrez, mais vous n’en repartez pas.’

Dans la plus sinistre des institutions, la directrice, Mme Sigsby, et son personnel s’emploient sans relâche à extraire de ces enfants la force de leurs dons extraordinaires. Il n’y a pas de scrupules ici. Si vous continuez, vous obtenez des jetons pour les distributeurs automatiques. Si vous ne le faites pas, la punition est brutale. Au fur et à mesure que chaque nouvelle victime disparaît dans la Moitié Arrière, Luke est de plus en plus désespéré pour sortir et obtenir de l’aide. Mais personne ne s’est jamais échappé de l’Institut.

Laisser un commentaire