Pourquoi Stephen King demande des excuses au gouverneur du Maine Paul LePage

Ce week-end, Stephen King a pris la parole sur son compte Twitter pour demander au gouverneur du Maine Paul LePage de s’excuser :

Vendredi dernier, Paul LePage s’en est pris aux habitants du Maine qui ont déménagé en Floride pour ne pas payer d’impôts sur leurs revenus. Dans son intervention hebdomadaire à la radio, il a notamment accusé Stephen King d’avoir déménagé pour les mêmes raisons. Or tout est faux. Le maître n’a pas perdu de temps et envoyé un mail au Portland Press Herald, le journal local :

“En 2013, ma femme et moi avons payé approximativement 1,4 million de dollars d’impôts. Puisque c’est un dossier public, je n’ai aucun problème à révéler cela. J’imagine qu’en 2014 c’était le même montant mais je n’ai pas ces chiffres. De plus, la Fondation King accorde des subventions de 3 à 5 millions de dollars par an, principalement dans le Maine. Nous considérons que c’est un prix honnête pour vivre dans le plus bel état Américain.”

Après ce mail, King a demandé sur son Twitter des excuses du gouverneur et ainsi donné une autre visibilité à l’affaire (pour preuve, même nous on vous en parle !).

Il a également répondu à Paul LePage depuis la station de radio qu’il possède dans le Maine, The Pulse AM 620 :

“Le gouverneur LePage est rempli de cette substance qui fait pousser l’herbe verte. Tabby et moi payons chaque centime des impôts provenant de l’Etat du Maine. Nous sentons, ce qui ne semble pas être le cas du gouverneur LePage, que nous devons beaucoup à ceux qui nous ont donné. Nous voyons nos impôts comme un moyen de rendre à l’Etat tout ce qu’il nous donne. Les taxes de l’Etat payent les services de l’Etat. Il n’y a aucun moyen de contourner cela. Le gouverneur LePage doit se souvenir qu’il n’y a pas de repas gratuits.”

Il n’a reçu aucune excuse, pas même de la part de la radio qui a donc diffusé une information erronée. Si Stephen King passe ses hivers en Floride parce-qu’il ne supporte pas les hivers rudes du Maine, il habite le reste du temps dans son manoir de Bangor, avec sa femme Tabitha.

Le Press Herald rappelle sur son site que King est un généreux donateur. En avril 2012, il demandait à payer plus d’impôts dans sa lettre “Tax me, for fuck’s sake !“. En 2014, il adonné 60 700 dollars aux candidats et comités démocrates du Maine. Sa Fondation finance notamment des projets de rénovation dans l’Etat du Maine et aide certains habitants à se payer du chauffage lors des hivers particulièrement froids.

 

Leave A Comment