Analyse de réseau littéraire : Boris Vian, Stephen King et Marcel Proust peu compatibles ?

#MyTopTenBooks est une initiative lancée le 5 avril par Marie Musy, libraire à Oron, et reprise le 7 avril sur Twitter avec le tag consacré, grâce au Sonar de Magali Philip. Ainsi, certains d’entre vous ont peut-être partagé en photo leut top 10 de livres.

#MyTopTenBooks

Comme elle l’explique ici, la blogueuse Funambuline a compilé tous ces tweets dans un storify. Martin Grandjean et Yannick Rochat se sont alors lancés dans l’analyse de ces données.  Nous ne ferons pas ici étalage de tous les résultats (rendez-vous en fin d’article, dans les sources, si vous les voulez) mais nous reprendrons une partie de l’analyse. A votre grande surprise… celle qui concerne Stephen King !

Sur les 158 top-ten analysés, Stephen King a été cité 8 fois. Le premier, avec 15 citations, est Antoine de Saint-Exupéry :

TopTen

Martin Grandjean, dans son article, relève que Marcel Proust, Stephen King et Boris Vian sont trois auteurs intermédiaires (entendez “pas sur les premières marches du podium) très connectés à d’autres auteurs du top-ten (entendez qu’ils sont souvent cités avec les mêmes auteurs). Ce schéma nous permet de voir le réseau de connexions de Stephen King :

TopTenKing

En gros, ça veut dire que si vous avez cité un Stephen King dans votre top-ten, il y a de fortes chances pour que vous ayez dans ce top des auteurs communs à une autre personne ayant cité King. Mais peu de chances pour que vous ayez cité Boris Vian et Marcel Proust…

Pour plus de détails, et en attendant la version définitive (car le hashtag #MyTopTenBooks est toujours vivant), nous vous invitons à lire l’article de Funambuline et l’article de Martin Grandjean.

Leave A Comment