[CRITIQUE] « Under the Dome » : l’improbable regain de tension

Petit retour en arrière. Début juillet, CBS signe des records d’audience avec sa mini-série Under the Dome, librement inspirée d’un roman de Stephen King. Créée par Brian K. Vaughan, cette production apocalyptique fait de la petite ville américaine de Chester’s Mill un lieu cloisonné, révélateur malgré lui de la bassesse humaine. Au programme : un dôme translucide, des twists en série, des intrigues qui s’amoncellent avec habileté et, surtout, la descente aux enfers d’une communauté a priori paisible. Bref, de quoi enthousiasmer tout « sériephile » qui se respecte.

Lire le reste de l’article sur agoravox.fr

Leave A Comment